boom_detail_3.tif

Avec une pompe à chaleur, votre maison devient éco énergétique, écologique et équipée pour le futur

bladeren_groen_2.tif

Les pompes à chaleur convertissent l’énergie gratuite stockée dans le sol, l’eau ou l’air en chaleur pour votre chauffage central et votre eau chaude sanitaire. Elles constituent l’application d’énergie renouvelable la plus efficace et veillent à ce que votre maison devienne éco énergétique, écologique et équipée pour le futur. Dans les nouvelles maisons bien isolées, avec un chauffage par le sol ou des radiateurs à basse température, les pompes à chaleur rencontrent déjà un franc succès. Cependant, même en rénovation, elles offrent une pléthore de possibilités.

bladeren_boom_8.tif

Eco énergétique et écologique

Globalement, trois quarts de la chaleur produite par une pompe à chaleur sont entièrement gratuits. La consommation d’énergie primaire annuelle est donc sensiblement inférieure à celle d’une installation classique au gaz ou au mazout.  En combinaison avec des panneaux photovoltaïques (qui fournissent l’électricité pour le compresseur), le gain d’énergie peut même monter jusqu’à 100%. Une pompe à chaleur représente donc un énorme bénéfice pour l’environnement, puisqu’elle libère beaucoup moins de CO2.

Plusieurs pays européens ont bien compris les nombreux avantages des pompes à chaleur et les promeuvent pour chauffer les maisons de manière plus écologique. La Norvège et le Danemark donnent le ton et planifient même une élimination graduelle des systèmes de chauffage à combustibles fossiles.

En Belgique, le Bond Beter Leefmilieu a récemment démontré l’intérêt de l’énergie renouvelable en combinaison avec des pompes à chaleur. Cependant, les autorités devront passer à la vitesse supérieure si nous voulons amener la part d’énergie renouvelable et le nombre de pompes à chaleur en temps voulu à un niveau acceptable afin de rendre nos maisons éco énergétiques, écologiques et pérennes.

Prêtes pour le futur

Les maisons que l’on construit ou rénove en profondeur aujourd’hui, seront encore là en 2050. Il est dès lors important de très bien isoler ces maisons et de les équiper d’un système d’émission de chaleur efficace à basse température, tel que le chauffage par le sol. C’est la première étape pour passer à un système de chauffage à base d’énergie renouvelable. Celui qui installe aujourd’hui une pompe à chaleur pour son chauffage, est certain que sa maison rencontre toutes les exigences énergétiques actuelles et futures et qu’elle est prête pour le futur.

bladeren_hangend_1.tif

Quel type de pompe à chaleur choisir ?  

Les pompes à chaleur sont réparties selon leur source d’énergie (sol, eau ou air) et leur système de distribution (eau ou air). Sur cette base, on distingue quatre types de pompes à chaleur:

  • Les pompes à chaleur air-eau puisent également la chaleur de l’air extérieur mais la libèrent au circuit d’eau chaude du circuit de chauffage
  • Les pompes à chaleur sol-eau et eau-eau puisent leurs calories thermiques du sol ou de la nappe phréatique et les libèrent à l’eau du circuit de chauffage
Le choix de la pompe à chaleur dépend des possibilités techniques spécifiques de votre maison et de votre installation de chauffage. Veillez en tous cas à ce que la pompe à chaleur choisie soit suffisamment dimensionnée en fonction de vos besoins de chauffage..
Photovoltaïc solar panels_004_installation pictures.tif

La pompe à chaleur peut être combinée avec l’énergie solaire

Une pompe à chaleur est souvent entraînée par électricité. Si vous produisez vous-même l’électricité avec des panneaux photovoltaïques, vous pouvez réaliser une installation exempte de C02.

L’énergie éventuellement destinée au refroidissement est, dans ce cas, également exempte de C02.

Si vous prévoyez un ‘ballon tampon multi-énergie’ adapté, vous pouvez combiner la pompe à chaleur avec des capteurs solaires thermiques (les même que dans un chauffe-eau solaire) afin de réchauffer ainsi votre maison et votre eau sanitaire. La pompe à chaleur et le capteur solaire thermique se chargent alors de réchauffer l’eau du ballon tampon, tandis que le circuit de chauffage (chauffage par le sol, ventilo-convecteurs…) répartit dans les diverses pièces la chaleur stockée dans le ballon tampon.

Conseil : les compteurs énergétiques numériques obligatoires dès 2019 ne tournerons plus à l'envers. Le stockage d’énergie gagnera alors encore en importance et la pompe à chaleur peut y contribuer : l’énergie produite par les panneaux photovoltaïques peut être stockée dans le ballon tampon de votre eau chaude sanitaire. Avec cette solution, vous exploitez un maximum l’énergie renouvelable et votre maison est, une fois de plus, prête pour le futur.

EKHH2E-PAV3_Front_Product pictures.tif

Le chauffe-eau thermodynamique est également un bon investissement 

La majorité des installations de pompe à chaleur conviennent tant pour chauffer des pièces que pour produire de l’eau chaude sanitaire.

Le chauffe-eau thermodynamique constitue la meilleure solution pour la production d’eau chaude pour la cuisine, le bain, la douche… un poste qui représente près de 13% de la consommation d’énergie d’un ménage.

Un chauffe-eau thermodynamique consomme trois à quatre fois moins qu’un boiler électrique classique et est, un des systèmes les plus avantageux pour chauffer l’eau.

Lors du remplacement d’un chauffe-eau électrique, vous pouvez naturellement opter pour une pompe à chaleur.

Systèmes hybrides

Un système hybride couple la technologie de la pompe à chaleur à d’autres sources ou systèmes d’énergie (en général une chaudière gaz à condensation). En fonction des températures extérieures, le système recherche toujours la solution présentant la production de CO2 la plus basse ou le rendement le plus élevé. Durant la majeure partie de la saison de chauffe, ce sera la pompe à chaleur. Lorsque la température extérieure est tellement basse que le rendement de la pompe à chaleur ne suffit pas, la pompe à chaleur est coupée et la chaudière prend le relais.  

Et en cas de rénovation ?

La pompe à chaleur est toujours intéressante pour une nouvelle construction dotée d’une isolation poussée. L’enveloppe isolante réduit autant que possible les pertes de chaleur et assure un rendement optimal de la pompe à chaleur.

En cas de rénovation, vous devez d’abord apporter une isolation supplémentaire et ensuite passer à un chauffage basse température avec un chauffage par le sol ou des radiateurs plus nombreux ou plus grands. En cas de rénovation radicale, mieux vaut combiner la pompe à chaleur avec un chauffage par le sol.

Vous pouvez éventuellement garder la chaudière existante et la coupler à une pompe à chaleur ou opter pour une pompe à chaleur hybride. Si l’installation électrique n’est pas suffisamment puissante, la solution hybride est conseillée. Avec 30 % de la puissance nécessaire, vous consommerez 70 % de carburant fossile en moins.

Vous pouvez également choisir une pompe à chaleur air-air, basée sur un système multi split (une unité extérieure et plusieurs unités intérieures). Dans ce cas, il ne faut pas de radiateurs supplémentaires. Les unités intérieures reprendront le rôle dévolu au chauffage par radiateurs ou par le sol.

boom_detail_3.tif

Peu d’entretien

La pompe à chaleur ne réclame que peu d’entretien. Néanmoins, faites contrôler votre appareil tous les deux ans afin de profiter d’un rendement optimal. Pourquoi ne pas conclure un contrat d’entretien avec votre installateur ? 

Quel est le coût d’une pompe à chaleur ? 

Les prix varient fortement, en fonction du type et de la taille de l’installation. Comptez environ 2.500 euros pour une pièce. Le chauffage par pompe à chaleur de toute une maison vous coûtera environ 20.000 euros. Sachez que tant la Flandre, que la Wallonie et la Région Bruxelles-Capitale accordent des primes pour des investissements éco énergétiques. Vous amortirez ainsi d’autant plus vite votre investissement. En outre, le niveau E du PEB ou le CPE de votre maison gagnera plusieurs points, ce qui apportera une plus-value à votre bâtiment.