3 mesures cruciales pour réduire les émissions de CO2

Installation d’une pompe à chaleur : 5 questions fréquentes

Téléchargez notre magazine chauffage

Le réchauffement climatique est un problème bien réel. Pour le freiner, des mesures drastiques s’imposent au niveau tant européen que mondial. Or, même au niveau individuel, chacun peut (voire doit) apporter sa pierre à l’édifice. Mais comment réduire le CO2 dans l’atmosphère ? Voici quelques conseils.

La Terre se réchauffe…

Les climatologues s’accordent pour dire que la température moyenne sur Terre augmente depuis la moitié du vingtième siècle. Cette évolution est due à une hausse de la concentration des gaz à effet de serre comme le CO2 dans l’atmosphère. L’utilisation de combustibles fossiles tels que le diesel, le pétrole ou le gaz naturel y a fortement contribué. La déforestation et les activités industrielles et agricoles entrent également dans l’équation.

Vers une réduction des émissions de CO2

Seul ou en famille, vous pouvez réduire les émissions de CO2 de plusieurs façons. Sachez, par exemple, que votre logement, vos déplacements et vos habitudes alimentaires jouent un rôle considérable. Réduire ses émissions implique donc, avant tout, de changer son mode de vie. Mais vous ne perdrez pas en confort pour autant ! De petits changements peuvent déjà faire une grande différence.

La réduction des émissions de CO2 s’opère à trois niveaux :

  1. Réduisez votre consommation : si vous consommez moins de gaz, de mazout et d’électricité, vous diminuerez vos besoins en matières premières et vous émettrez moins de CO2. Autrement dit, ne consommez que ce dont vous avez réellement besoin.

  2. Optez pour les énergies renouvelables : saviez-vous que, pour chauffer votre maison, il existe des alternatives à la traditionnelle chaudière au mazout ou au gaz ? Une pompe à chaleur, par exemple, est un système particulièrement durable qui utilise l’énergie renouvelable présente dans l’environnement (c’est-à-dire dans l’air, le sol ou les eaux souterraines). Quant à l’électricité requise pour actionner la pompe, vous pouvez la produire (partiellement) vous-même à l’aide de panneaux solaires. Ainsi, le système de chauffage de votre maison sera en grande partie neutre en CO2.

  3. Compensez vos émissions de CO2 : un mode de vie entièrement neutre en CO2 est difficilement réalisable. Mais vous pouvez compenser vos émissions restantes par la réduction du CO2 émis par une autre source, ce qui vous permettra d’augmenter vos propres émissions.

Quelques astuces concrètes

Il est en principe assez simple de réduire les émissions de CO2. Mais vous ne savez peut-être pas comment vous y prendre ? Voici quelques suggestions :

  • Remplacez votre vieille chaudière par un système plus durable.

  • Passez à l’énergie verte. S’il est impossible d’installer des panneaux solaires sur votre toit, optez pour l’électricité verte auprès de votre fournisseur d’énergie.

  • Isolez votre logement, en pensant surtout à l’isolation du toit, mais aussi à une bonne isolation des murs et des sols.

  • Mangez moins de viande. Une alimentation 100 % végétale reste l’option la plus écologique. Mais vous ferez déjà une grande différence en renonçant deux fois par semaine à la viande.

  • Consommez des produits locaux et de saison.

  • N’utilisez pas de sèche-linge, mais laissez vos vêtements sécher à l’air libre.

  • Prenez autant que possible le vélo ou les transports en commun.

Vous souhaitez plus d’informations sur le chauffage durable ?

 

Au sujet de cet article

Publié le :

22 Décembre 2019

 

Categorie:

Chauffer

Articles apparentés