5 astuces pour réduire sa facture d’électricité

Le jargon pompe à chaleur

energiepremies 2019

Recevez gratuitement le magazine pompe à chaleur

Toute personne qui s’intéresse au chauffage durable et recherche des informations sur les pompes à chaleur a certainement déjà rencontré le terme COP. Les abréviations SCOP, SEER et SPF apparaissent elles aussi de plus en plus souvent dans les informations techniques sur les pompes à chaleur. Mais que signifient-elles ? Découvrez-le dans cet article !

Se chauffer durablement et efficacement avec une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur est un appareil qui extrait l’énergie à partir de l’environnement : l’air, le sol ou les eaux souterraines. Convertie en chaleur, cette énergie vous permet de chauffer votre logement et/ou votre eau sanitaire. Étant donné qu’une pompe à chaleur ne brûle pas de combustibles fossiles et n’émet aucune substance nocive, on peut vraiment parler d’une forme durable de chauffage.

Le rendement d’une pompe à chaleur est en outre très élevé. Quel est ce rendement précisément ? Cela dépend du type de pompe à chaleur. Et c’est là qu’entrent en jeu les termes COP, SCOP et SEER.

COP : le coefficient de performance

Autrefois, le rendement d’une pompe à chaleur était testé dans des conditions standards. Parmi les valeurs qui étaient alors déterminées, il y avait le COP, le Coefficient of Performance en anglais, c’est-à-dire le coefficient de performance en français. Le COP exprime le rapport entre l’énergie (électrique) dont la pompe à chaleur a besoin pour extraire de l’énergie de l’environnement et la chaleur produite par le système.

Un exemple : imaginez qu’une pompe à chaleur ait besoin de 1 kW d’électricité pour produire 5 kW de chaleur, cette pompe à chaleur aura alors un rendement ou un COP de 5.

SCOP : le rendement saisonnier pour le chauffage

Si la température source n’est pas constante, comme c’est le cas pour l’air extérieur, la valeur COP d’une pompe à chaleur peut varier au cours de l’année. C’est la raison pour laquelle il a été décidé de ne plus utiliser le COP pour comparer des systèmes différents. On s’intéresse désormais à une autre valeur : le SCOP, Seasonal Coëfficiënt of Performance, ou coefficient de performance saisonnier en français.

Le SCOP désigne l’efficacité moyenne mesurée sur l’année entière. Il s’agit de la consommation énergétique et du rendement annuels pour une consommation quotidienne typique à long terme. Le SCOP tient compte des variations de température et des périodes de veille. C’est une indication plus précise et plus fiable du rendement énergétique pour la période de chauffage dans son ensemble. Plus la valeur SCOP est élevée et plus l’appareil est économe.

SEER : le rendement saisonnier pour le refroidissement

La notion SEER, qui signifie « Seasonal Energy Efficiency Ratio », est comparable à la valeur SCOP, à la différence qu’il s’agit ici du rendement saisonnier pour le refroidissement et non plus pour le chauffage. 

Avec certains types de pompes à chaleur, il est en effet possible de chauffer, mais aussi de refroidir une habitation. Dans le secteur, on parle de refroidissement passif et actif. En cas de refroidissement passif, les pompes à chaleur sol-eau et les pompes à chaleur eau-eau extraient la fraîcheur du sol de manière à refroidir l’eau qui coule dans les conduites du chauffage par le sol ou du chauffage mural. Le refroidissement actif est possible avec les pompes à chaleur air-air ou les pompes à chaleur air-eau. Le condenseur transfère la chaleur de l’habitation vers l’extérieur. Il est également possible de recourir au refroidissement actif avec des pompes à chaleur géothermiques. 

SPF : le facteur de performance saisonnier

Enfin, il existe également le SPF ou « Seasonal Performance Factor » (facteur de performance saisonnier). Le SPF est le coefficient de performance moyen d’une pompe à chaleur, calculé sur l’ensemble de la saison de chauffage et dans un bâtiment spécifique. Les équipements périphériques de la pompe à chaleur sont également pris en considération. Le SPF est un des paramètres utilisés pour déterminer le niveau E d’une habitation.

Au sujet de cet article

Publié le :

2 Novembre 2019

 

Categorie:

Chauffer

Climatisation

Articles apparentés