Huizen_zon.jpg

Carte solaire modifiée : les conséquences pour les panneaux solaires

La carte solaire est un outil pratique qui permet de vérifier si un logement est adapté à l’installation de panneaux ou de capteurs solaires. En début d’année, la carte solaire flamande a été modifiée pour l’ajuster à la situation de 2021. Mais quelles sont les conséquences de cette mise à jour si vous souhaitez installer des panneaux solaires ? La réponse dans cet article.

Panneaux et capteurs solaires

Vous envisagez d’installer des panneaux solaires ? Bonne idée, car l’énergie solaire gratuite vous permettra de produire vous-même une partie de l’électricité que vous consommez à domicile. Cette électricité, vous pourrez ensuite l’utiliser pour commander une pompe à chaleur, charger une voiture électrique, et bien plus encore.

Les capteurs solaires sont une autre solution digne d’intérêt. Les capteurs solaires ne produisent pas d’électricité, mais de la chaleur, avec laquelle vous pourrez chauffer votre eau sanitaire en raccordant les capteurs à un chauffe-eau solaire.

Mais avant d’installer des capteurs ou des panneaux solaires, vous devrez vérifier si votre toit est adapté à ce type de dispositif. Il peut aussi s’avérer utile de faire une estimation des économies possibles. La carte solaire peut vous y aider.

Carte solaire : quèsaco ?

Le site de la Zonnekaart Vlaanderen (carte solaire Flandre) vous permet de vérifier en toute simplicité le potentiel solaire de votre toit.

Il vous suffit de renseigner une adresse (en Flandre) et le site vous informe aussitôt du nombre de mètres carrés de toiture adaptés à l’installation de panneaux ou de capteurs solaires. L’outil fait une distinction entre les parties « idéales » pour ce type de dispositif, et celles à « usage possible » ou « à usage limité, voire impossible ».

Enfin, le site vous propose aussi une évaluation de la production thermique et/ou électrique réalisable, du prix moyen de l’installation, des économies d’énergie, de la durée d’amortissement de l’investissement et des gains pour le climat en nombre de tonnes de CO2 économisées par an.

Bien sûr, la carte solaire ne fournit qu’une estimation. Pour affiner le calcul, nous vous conseillons de contacter un installateur près de chez vous.

Mise à jour de la carte solaire flamande

En début d’année, le gouvernement flamand a modifié la carte solaire pour l’ajuster à la situation de 2021. Bien des choses ont en effet changé depuis la fin du compteur inversé virtuel. 

La nouvelle version de la carte solaire tient compte des éléments suivants :

  • l’autoconsommation (d’une importance cruciale pour les installations sans compteur qui « tourne à l’envers ») ;

  • la possibilité de vendre l’électricité injectée à un fournisseur d’énergie ; 

  • une prime de 1 500 euros maximum pour toute personne qui remplit les conditions.

La version mise à jour de la carte solaire donne des résultats d’essais plus favorables pour les chauffe-eau solaires ; désormais, leur durée d’amortissement est même plus courte que celle des panneaux solaires.

Consultez la carte solaire de Flandre

Quid à Bruxelles ?

La Région de Bruxelles-Capitale dispose de sa propre carte solaire pour vérifier le potentiel solaire d’un toit.

À l’instar de la version flamande, il suffit de renseigner votre adresse (à Bruxelles) pour obtenir un aperçu des coûts et des bénéfices de l’installation de panneaux solaires et/ou d’un chauffe-eau solaire.

La carte solaire bruxelloise a été adaptée aux nouvelles conditions en vigueur depuis le 1er janvier 2021.

Consultez la carte solaire de la Région de Bruxelles-Capitale

Et en Wallonie ?

La Wallonie ne possède malheureusement pas de carte solaire comme les deux autres régions. Elle propose toutefois un simulateur en ligne, qui permet de calculer le rendement et la durée d’amortissement de vos panneaux solaires.

Consultez le simulateur pour les panneaux solaires

Installer des panneaux solaires : 5 conseils

Les panneaux ou capteurs solaires vous intéressent ? Voici quelques règles d’or à respecter en vue de leur installation :

  1. Votre toit est l’endroit le plus approprié pour installer des panneaux solaires, même si, techniquement, ils peuvent aussi se poser au sol.

  2. Les panneaux solaires s’installent sur un toit plat ou incliné. L’inclinaison optimale étant de 15 à 50°, nous vous conseillons d’utiliser des supports spéciaux pour installer les panneaux solaires sous le bon angle sur un toit plat.

  3. Les panneaux solaires s’orientent de préférence vers le sud. Les orientations vers l’est ou l’ouest sont également possibles, mais le rendement sera inférieur.

  4. Évitez les zones d’ombre sur les panneaux solaires.

Vérifiez si le toit est assez solide pour porter le poids des panneaux solaires.

le magazine chauffage

Recevez le magazine chauffage et faites le bon choix !

Daikin vous aide à sélectionner le système de chauffage le plus adéquat en fonction de votre situation. Ce magazine vous offre de nombreuses idées inspirantes et quelques conseils indispensables pour bien choisir.

Au sujet de cet article

Publié le :

10 mars 2021

Articles apparentés