DigitMeter_Aansluit-Lubbeek_07mei19_0263.jpg

Fin du compteur qui tourne à l’envers : quelles conséquences ?

La nouvelle a fait le tour des médias : la Cour constitutionnelle a récemment annulé le règlement flamand relatif au compteur qui « tourne à l’envers ». Une mauvaise surprise pour la plupart des propriétaires de panneaux solaires (photovoltaïques) même si, depuis, les autorités flamandes ont mis en place un mécanisme de compensation. Au vu des nombreuses questions qui subsistent, nous avons décidé de faire le point sur les conséquences précises de cette décision. Vous chauffez ou refroidissez votre maison avec une pompe à chaleur, et vous possédez ou envisagez d’installer des panneaux solaires ? Poursuivez votre lecture !

De quoi s’agit-il ?

Si vous avez installé des panneaux solaires avant fin 2020 et que vous ne consommez pas immédiatement l’électricité produite, vous pouvez injecter le surplus sur le réseau. Résultat : votre compteur « tourne à l’envers », avec une baisse de votre facture d’électricité à la clé. En raison de cette double utilisation du réseau énergétique, les propriétaires de panneaux solaires sont redevables d’un montant forfaitaire pour les taxes et redevances de réseau, appelé « tarif prosumer ».

En 2019, le compteur numérique a été introduit pour encourager les utilisateurs à consommer eux-mêmes l’électricité produite à l’instant même de cette production. Ce compteur ne tourne plus à l’envers physiquement. Un régime transitoire était toutefois prévu au début : en vertu de ce régime, les propriétaires de panneaux solaires disposant d’un compteur numérique pouvaient choisir de bénéficier durant quinze ans des avantages d’un compteur inversé virtuel. Une autre option est celle du système tarifaire de la VREG (l’instance flamande de régulation du marché de l’électricité et du gaz), qui consiste à payer des redevances de réseau basées sur la consommation réelle.

Fin du compteur qui tourne à l’envers

C’est le régime relatif au compteur inversé virtuel qui, début 2021, a été annulé par la Cour constitutionnelle dans une procédure engagée par la VREG. Motif : le gouvernement flamand outrepassait ses compétences. En effet, le tarif du réseau de transport n’est pas une compétence flamande, mais fédérale.

Suite à la suppression du tarif prosumer et du compteur inversé virtuel, les propriétaires de panneaux solaires disposant d’un compteur numérique relèvent désormais du système tarifaire de la VREG. Autrement dit, ils ont tout intérêt à maximiser l’autoconsommation instantanée de l’énergie qu’ils produisent.

Quelles sont les mesures de compensation ?

Confronté à de vives protestations, le gouvernement flamand est parvenu à un accord qui prévoit une compensation financière pour les propriétaires de panneaux solaires dont l’investissement se rentabiliserait soudain moins vite que promis par le gouvernement.

L’indemnisation concerne, dans un premier temps, les ménages propriétaires de panneaux solaires qui disposent déjà d’un compteur numérique. Ces ménages pourront demander une compensation au gouvernement flamand, qui leur sera versée à l’automne 2021.

Pour plus d’informations sur ce mécanisme de compensation, nous vous invitons à consulter le site energiesparen.be des autorités flamandes (page en NL).

Et maintenant ? Quelles pistes d’économies ?

Vous possédez ou envisagez d’acheter des panneaux solaires ? Sachez que, dès l’installation du compteur numérique, vous aurez intérêt à consommer un maximum d’énergie électrique au moment même de sa production. En effet, le compteur numérique empêchera désormais toute injection sur le réseau de l’éventuel surplus d’électricité. Si vous avez besoin d’électricité alors que le soleil ne brille pas, vous devrez la prélever sur le réseau au tarif normal. D’où toute l’importance de planifier intelligemment votre consommation d’électricité.

Cette planification deviendra d’autant plus importante en 2022. À partir de ce moment, la VREG calculera vos frais sur la base de votre pic de consommation. Autrement dit : pour réduire votre facture d’énergie, vous devrez éviter les prélèvements ponctuels de grandes quantités d’électricité sur le réseau.

Combinaison entre panneaux solaires et pompe à chaleur

La plupart des pompes à chaleur de la gamme Daikin Altherma sont (ou peuvent être) pourvues d’une commande intuitive en vue d’une combinaison avec des panneaux photovoltaïques. 

Cette solution offre plusieurs fonctionnalités pratiques : si le thermostat de la pompe à chaleur est réglé sur ECO, par exemple, vous pourrez le faire passer automatiquement sur CONFORT dès que vous produisez beaucoup d’électricité.

Vous pouvez aussi choisir de stocker un volume d’eau chaude sanitaire supplémentaire en fonction de votre production électrique. 

Notre conseil ? Contactez un installateur près de chez vous pour en savoir plus sur les possibilités.

Combinaison entre panneaux solaires et climatisation

Vous possédez des panneaux solaires et un compteur numérique ? Sachez que vous pouvez faire tourner votre climatisation à un tarif très avantageux en été. Dans ce cas de figure, vous produisez de l’électricité avec vos panneaux photovoltaïques et vous la consommez à l’instant même de sa production. En principe, le tarif à payer correspond alors à l’ancien tarif d’une injection sur le réseau.

L’hiver, vous pouvez utiliser votre climatisation pour le chauffage. Les beaux jours, elle vous permettra de chauffer les pièces à un tarif très intéressant.

Les systèmes multi-split et les pompes à chaleur de Daikin sont en outre équipés de compresseurs à variation de fréquence. Ces compresseurs évitent les pics d’électricité au démarrage, qui pourraient s’avérer pénalisants dans le cadre du nouveau système tarifaire à partir de 2022.

Voici un exemple concret :

Imaginez que votre logement combine une pompe à chaleur air-eau pour l’eau chaude sanitaire, du chauffage par le sol pour les espaces de vie, une climatisation pour les chambres et des panneaux photovoltaïques : en été et à la mi-saison, vous pouvez alors utiliser l’électricité produite localement pour chauffer l’eau sanitaire en matinée, et faire tourner la climatisation l’après-midi. Grâce au stockage de la fraîcheur dans la masse des murs, vous n’aurez pas besoin de refroidir votre logement la nuit (ou très peu). Bref, de quoi réaliser des économies intelligentes !

Des questions ? N’hésitez pas à contacter un installateur près de chez vous.

le magazine chauffage

Recevez le magazine chauffage et faites le bon choix !

Daikin vous aide à sélectionner le système de chauffage le plus adéquat en fonction de votre situation. Ce magazine vous offre de nombreuses idées inspirantes et quelques conseils indispensables pour bien choisir.

Au sujet de cet article

Publié le :

17 janvier 2021

Articles apparentés