Zoom sur le fonctionnement d’une chaudière à condensation au gaz

Une chaudière à condensation au gaz Daikin

chaudière à condensation au gaz

Recevez le magazine Daikin via mail

Les traditionnelles chaudières atmosphériques au gaz, qu’elles soient à flux forcé ou non, ne sont plus vendues dans notre pays depuis des années. Le marché actuel est en effet dominé par les chaudières à condensation, qui sont peu à peu devenues la norme dans le secteur. L’avantage des chaudières au gaz de ce type ? Leur rendement bien plus élevé que celui de leurs prédécesseurs ! Mais vous êtes-vous déjà demandé comment une chaudière à condensation au gaz chauffait un logement ? Non ? Nous vous en expliquons ici le mode de fonctionnement.

Comment fonctionne une chaudière à condensation au gaz ?

Le fonctionnement d’une chaudière à condensation au gaz n’est pas bien différent de celui d’une chaudière traditionnelle. Grâce au réseau de distribution, le gaz naturel est premièrement acheminé vers la chaudière où il sera brûlé pour produire de la chaleur. Pour ce faire, de l’oxygène est toutefois indispensable et de l’air est donc aspiré vers la chaudière depuis l’extérieur. Une fois la combustion du gaz naturel entamée, la chaudière produit de la chaleur et l’utilise pour chauffer l’eau du réseau de chauffage ou produire de l’eau chaude sanitaire pour la cuisine et la salle de bains.

Mais quelle est donc la différence entre une chaudière traditionnelle au gaz et une chaudière à condensation ? La réponse est simple. Dans le premier type de chaudière, les gaz libérés lors de la combustion du gaz naturel sont évacués via une cheminée au moyen d’un ventilateur. Aussi efficace que soit cette solution, elle est en revanche tout sauf optimale d’un point de vue du rendement, puisqu’une grande quantité de chaleur (et donc d’énergie) se vaporise ainsi dans la nature. Une solution a donc dû être trouvée à ce problème.

Récupération de l’énergie calorifique

Vous l’aurez deviné, cette solution n’est autre que la chaudière à condensation ! Au sein d’une chaudière de ce type, les gaz de combustion, qui se composent en majorité de vapeur d’eau, sont en grande partie récupérés et condensés pour en « extraire » l’énergie calorifique. En d’autres mots, ils sont rendus liquides à une température inférieure à 56 °C.

Afin que le processus de condensation puisse avoir lieu, une chaudière à condensation est dotée d’un conduit concentrique à double paroi. La bague extérieure du conduit aspire l’air nécessaire à la combustion du gaz naturel, tandis que la bague intérieure évacue les gaz de combustion. Grâce à l’échange de chaleur qui se produit automatiquement entre l’air froid et les gaz chauds, une partie de ces derniers se condense et retombe dans le conduit sous forme d’eau. Si vous optez pour l’installation d’une chaudière à condensation au gaz, sachez donc que vous devrez installer un conduit d’évacuation supplémentaire pour ces condensats.

Évacuations de l’eau de condensation

Une chaudière à condensation au gaz est non seulement équipée d’un conduit d’évacuation supérieur pour les gaz de combustion, mais également d’un conduit d’évacuation inférieur pour les condensats. Ce conduit peut être directement relié au réseau d’égouts de votre habitation, l’eau de condensation ne devant pas être filtrée (elle possède un pH neutre et ne contient pas d’impuretés).

Il est impossible d’évacuer directement l’eau de condensation de votre chaudière vers une canalisation toute proche ? Une pompe à condensats apportera une solution à ce problème et permettra d’acheminer facilement les condensats de la chaudière vers la canalisation la plus proche.

 

Les avantages d’une chaudière à condensation au gaz

Le fonctionnement d’une chaudière à condensation est intéressant, certes, mais ce qui l’est encore plus, ce sont les économies d’énergie que ce type de chaudière permet de réaliser (facilement 10 % par rapport à une chaudière traditionnelle). Le rendement des modèles les plus récents de chaudières à condensation au gaz dépasse même les 96 % ! Saviez-vous par ailleurs que les chaudières à condensation au gaz murales de Daikin possèdent un label énergétique A et sont équipées d’un controller intelligent qui adapte automatiquement la production de chaleur de manière à optimiser leur rendement ?

Il ne s’agit d’ailleurs pas des seuls avantages des chaudières à condensation au gaz. Ces chaudières sont aussi bien plus durables que les appareils traditionnels et requièrent assez peu d’entretien. Elles sont en outre bon marché et faciles à installer !

Si vous possédez une vieille chaudière, pensez donc à la faire remplacer. N’hésitez pas à jeter un œil aux modèles phares de notre assortiment tels que le système GCU Compact et les chaudières à condensation au gaz D2CND et D2TND.

Des questions au sujet des chaudières à condensation au gaz, de leur fonctionnement ou du remplacement de votre vieille chaudière ? Contactez nos spécialistes afin d’obtenir plus d’informations.

Au sujet de cet article

Publié le :

14 juillet 2019

 

Catégorie:

Chauffer

Articles apparentés