Une pompe à chaleur hybride reliée au chauffage central en 4 questions

Une pompe à chaleur hybride reliée au chauffage central en 4 questions

Vous voulez économiser de l’énergie sans dépenser une fortune en frais d’installation ? La pompe à chaleur hybride est le système qu’il vous faut. Découvrez ici les réponses à quatre questions fondamentales.

1. Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur hybride ?

Les pompes à chaleur offrent une alternative particulièrement économe aux chaudières traditionnelles. Ces appareils extraient généralement la chaleur de l’air, mais certains modèles l’extraient aussi de l’eau ou du sol. Dans un système hybride, la pompe à chaleur et le chauffage central collaborent pour chauffer l’habitation et l’eau sanitaire. À certains moments, la majorité de la chaleur sera produite par la pompe, à d’autres, par le chauffage central. Ceci dépend de la température extérieure et de l’intensité de chaleur demandée.

2. Quels sont les différents modèles ?

La pompe à chaleur extrait la chaleur de l’air extérieur ou de l’air de ventilation. Les deux systèmes existent séparément, mais peuvent aussi être combinés.

  • Pompe à chaleur avec unité extérieure : la chaleur est extraite de l’air extérieur et peut uniquement être utilisée pour le chauffage des pièces via le chauffage central.
  • Pompe à chaleur sans unité extérieure : la chaleur est extraite de l’air de ventilation sortant. Celle-ci peut servir au chauffage de l’eau sanitaire et de l’habitation via le chauffage central.
  • Combinaison de deux systèmes : la chaleur peut ici être extraite de l’air extérieur et de l’air de ventilation. 

3. Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur hybride ?

  • Relativement abordable : de 5 000 à 7 000 euros (frais d’installation compris)
  • Réduction de 20 à 25 % des coûts énergétiques annuels
  • L’installation peut se faire sans travaux de démolition ou d’excavation
  • Le système existant de radiateurs est conservé
  • Possibilité d’être utilisée tant pour le chauffage central que pour l’eau sanitaire

4. Quelle est la durée d’amortissement ?

Une pompe à chaleur hybride est généralement amortie après dix ans. Certains modèles offrent un rendement supérieur, qui réduit ce délai, mais entraîne alors un prix d’achat plus élevé. Notez que le temps de retour diminue lorsque les prix de l’énergie augmentent. Plus que jamais, vous avez donc intérêt à vous procurer une pompe à chaleur hybride.