environmental-710x460.png

Les pompes à chaleur: information et prix

Outre le rendement de la pompe à chaleur, le prix d'achat  pour l’installation  de celle-ci déterminera également votre choix. Le prix dépend d’une multitude de facteurs, dont le plus important est sans conteste le type de pompe.

Une pompe à chaleur est un système écologique, durable et particulièrement confortable pour chauffer, refroidir et produire l’eau chaude sanitaire d’une habitation.

Cet appareil extrait l’énergie gratuite de sources naturelles, telles que la terre, l’air environnant ou l’eau souterraine, pour la transformer en chaleur. En d’autres termes, opter pour une pompe à chaleur, c’est choisir une installation de chauffage d’avenir !

 

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

le fonctionnement d’une pompe à chaleur

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur se base sur la technique de la compression, comparable au système d’un réfrigérateur.

L’énergie thermique puisée par la pompe dans la source naturelle est transportée par un fluide frigorigène, un liquide qui atteint son point d’ébullition et s’évapore à basse température. La vapeur ainsi créée est ensuite conduite vers un compresseur chargé de la comprimer pour qu’elle atteigne une température supérieure à l’air ou l’eau de l’installation de chauffage central située dans l’habitation.

La vapeur passe ensuite dans un condenseur, où elle transmet sa chaleur à l’installation de chauffage. Enfin, le détenteur réduit la pression de la vapeur pour qu’elle puisse refroidir et se condenser. La boucle est alors bouclée et le cycle peut recommencer.

Une pompe à chaleur tire son énergie de la nature, mais doit être alimentée en électricité pour fonctionner. Ici, deux solutions s’offrent à vous : utiliser l’électricité disponible sur le réseau ou la produire en partie vous-même grâce à des panneaux solaires.

Chauffer et refroidir à l’aide d’une pompe à chaleur

chauffer et refroidir à l’aide d’une pompe à chaleur

Ce n’est plus un secret pour personne : la combustion du mazout ou du gaz naturel, c’est-à-dire les sources d’énergie traditionnelles, dégage une grande quantité de dioxyde de carbone (CO2) et d’autres substances polluantes. N’oublions pas que ces énergies fossiles ne sont pas illimitées et que le rendement des chaudières traditionnelles n’est pas tout à fait optimal. En chauffant votre maison à l’aide d’une pompe à chaleur, vous faites le choix d’une alternative intelligente qui utilise une source d’énergie durable et offre un excellent rendement.

Outre le chauffage de votre maison, certains modèles de pompes à chaleur sont capables de refroidir votre maison. Dans ce cas, votre système fonctionne sur le même principe que l’air conditionné et vous pouvez profiter d’une température intérieure idéale tout au long de l’année : agréablement chaude pendant l’hiver et bien fraîche lors les chaudes journées estivales.

Les différents types de pompe à chaleur

Il est possible de différencier plusieurs types de pompe en chaleur en fonction de la source de chaleur exploitée et du système d’émission de la chaleur installé dans l’habitation.

1. Pompes à chaleur air/air

pompe à chaleur air/air

Composées d’une unité extérieure à laquelle sont reliées une ou plusieurs unités intérieures, les pompes à chaleur air/air puisent la chaleur dans l’air extérieur, pour ensuite souffler de l’air chaud dans l’habitation. Durant l’été, ce processus peut être inversé et l’installation fonctionne alors comme un système d’air conditionné.

2. Pompes à chaleur air/eau

pompe à chaleur air/eau

Les pompes à chaleur air/eau utilisent une unité extérieure pour puiser la chaleur de l’air et la transportent à l’émetteur de chaleur par le biais d’un circuit à eau.

Il existe deux types de pompes à chaleur air/eau :

Ces deux types de pompes à chaleur air/eau conviennent également pour le chauffage de votre eau sanitaire.

3. Pompes à chaleur géothermiques

pompe à chaleur géothermiques

Les pompes à chaleur géothermiques ou pompes à chaleur sol/eau puisent la chaleur dans le sol grâce à un réseau de captation horizontal ou vertical. Ce dernier permet de capter la chaleur du sol, qui chauffe ensuite l’eau du chauffage central.

4. Pompes à chaleur eau/eau

pompes à chaleur eau/eau

Les pompes à chaleur eau/eau extraient la chaleur de l’eau souterraine via un puits de pompage. L’installation de ce système nécessite d’importants travaux de forage, c’est pourquoi cette pompe à chaleur n’est pas recommandée aux particuliers, bien qu’il s’agisse du système avec un rendement élevé.

 

Combinaisons possibles avec une pompe à chaleur

Radiateurs ou chauffage au sol ?

raccorder une pompe à chaleur à des radiateurs

En fonction du type de pompe à chaleur choisi, vous pourrez raccorder celle-ci à des radiateurs ou à un système de chauffage au sol.

Un chauffage par le sol transfère la chaleur via des tuyaux en plastique se trouvant dans le sol. Non seulement ce système offre un certain confort thermique et une température uniforme dans toute l’habitation, mais il est également moins gourmand en énergie, puisque chauffer l’eau contenue dans les tuyaux demande moins d’énergie. De plus, vous bénéficiez d’un gain de place énorme dans votre habitation, car vous n’avez aucun radiateur à installer.

Une pompe à chaleur combinée à un collecteur solaire

une pompe à chaleur combinée à un collecteur solaire

Pour obtenir un meilleur rendement, vous pouvez également relier votre pompe à chaleur air/eau à un collecteur solaire, une installation qui transforme la lumière du soleil en chaleur grâce à deux composants : un collecteur et un accumulateur. L’installation d’un collecteur solaire vous offre également un autre avantage, celui de consommer moins d’électricité pour alimenter votre pompe à chaleur.

 

enfants jouant

Une ou plusieurs unités intérieures ?

pompe à chaleur air/air avec climatiseur mono split

Une pompe à chaleur air/air doit être combinée à une ou plusieurs unités intérieures, car chaque pièce de votre habitation que vous souhaitez chauffer doit disposer d’une unité.

  • Vous n’avez qu’une seule pièce à chauffer ou refroidir ? Dans ce cas, un climatiseur Mono Split répondra parfaitement à vos attentes. Ce système se compose d’une unité intérieure et d’une unité extérieure.
  • Si vous désirez chauffer ou refroidir plusieurs pièces, nous vous conseillons alors d’opter pour un climatiseur Multi Split. Ce système peut relier jusqu’à cinq unités intérieures à une seule unité intérieure. En outre, les tailles et les styles de chaque unité peuvent être différents et sont même réglables indépendamment l’une de l’autre.

 

Une pompe à chaleur combinée à un chauffe-eau thermodynamique

pompe à chaleur combinée à un chauffe-eau thermodynamique

Une pompe à chaleur air/air n’offre pas la possibilité de chauffer votre eau sanitaire. C’est pourquoi ce modèle de pompe à chaleur doit être combiné avec un chauffe-eau thermodynamique. Cette réserve de 200 à 260 litres d’eau subviendra aux besoins en eau chaude d’une famille de quatre à cinq personnes et vous permettra de réaliser de précieuses économies sur votre facture d’électricité. Il consomme en effet jusqu’à trois fois moins d’électricité qu’un chauffe-eau électrique.

enfants jouent avec une balle

Le rendement d’une pompe à chaleur

label énergétique

Le rendement d’une pompe à chaleur est indubitablement l’un des principaux facteurs pour le choix d’un système de pompe à chaleur. Le rendement s’exprime en valeur de COP et de SPF. La valeur COP (Coefficient Of Performance) désigne le rapport entre la consommation d’électricité et la chaleur transmise. Pour la plupart des pompes à chaleur, cette valeur se situe entre 3 et 5, ce qui signifie qu’une pompe à chaleur peut fournir près de 5 kW pour une consommation de 1 kW. Outre le COP, la valeur SPF a également son importance. En effet, contrairement à la valeur COP, la valeur SPF (Seasonal Performance Factor) tient compte des pertes thermiques et électriques, ainsi que des variables de température de la source de chaleur en été et en hiver. La valeur SPF sera toujours inférieure à la valeur COP, et le choix de votre pompe à chaleur sera plus important encore que la valeur COP elle-même.

Installation et entretien d’une pompe à chaleur

entretien d’une pompe à chaleur

Après mûre réflexion, vous avez décidé d’installer une pompe à chaleur ? Faites alors appel à un installateur agréé. Gardez également à l’esprit que pour certains modèles de pompes à chaleur, des forages doivent être réalisés pour puiser l’énergie dans le sol ou dans l’eau souterraine. Si vous optez en revanche pour une pompe à chaleur qui utilise l’air comme source d’énergie, ce type de travaux ne devront pas être effectués. En règle générale, l’installation de la pompe à chaleur se fait en un jour, mais cette moyenne peut varier, car tout dépend type de pompe installée et de la structure de votre habitation.

En ce qui concerne l’entretien de votre pompe à chaleur, vous pouvez également contacter votre installateur. D’ailleurs, pour s’assurer d’un entretien correct de leur pompe, la plupart des personnes signent un contrat d’entretien qui prévoit environ un contrôle de l’installation une fois tous les deux ans.

 

Le prix d’une pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur représente certes une somme d’argent importante, mais il s’agit d’un investissement rapidement amorti.

Il est difficile de donner un montant précis pour le prix d’une pompe à chaleur, car différents facteurs entrent en ligne de compte, comme le type d’installation et les différentes options dont elle est équipée. Afin de recevoir une offre détaillée et sur mesure pour votre projet, vous pouvez contacter l’un de nos installateurs agréés. N’hésitez pas non plus à demander notre liste de prix ; celle-ci vous aidera sans aucun doute à dresser le budget de votre projet de construction ou de rénovation.

Lors de l’achat d’une pompe à chaleur, vous pouvez bénéficier de différentes primes. Nous vous invitons dès lors de vous informer sur les différentes aides financières auxquelles vous avez droit.

 

Type de la pompe à chaleur Gamme de prix
Pompes à chaleur air/air (AIRCO) à partir de 1.000 euro
Pompes à chaleur air/eau à partir de 6.000 euro
Pompes à chaleur pour la production de l'eau chaude sanitaire 2.000 euro - 3.000 euro
Pompes à chaleur géothermie 12.000 euro - 13.000 euro
Pompes à chaleur Hybride 5.000 euro - 6.000 euro
Pompes à chaleur air/eau haute température 9.000 euro - 11.000 euro