Le rendement d’un boiler d’eau chaude sanitaire

Le rendement d’un boiler d’eau chaude sanitaire

Pour le chauffage de l’eau sanitaire, on trouve aujourd’hui une foule de possibilités. Lors du choix d’un boiler d’eau chaude économique et efficace, mieux vaut accorder suffisamment d’attention au rendement de l’appareil. Petit mot d’explication.

En quoi consiste le rendement ?

Il s’agit d’une notion enseignée à l’école : selon la première loi de la thermodynamique, l’énergie ne se perd jamais. On parle alors de conservation de l’énergie. Pourtant, dans un contexte pratique, on évoque souvent les pertes énergétiques. Qu’entend-t-on par celles-ci ?

Lors d’une conversion énergétique – par exemple, lorsque l’électricité se transforme en lumière –, une grosse quantité d’énergie se « perd ». Cela signifie qu’un certain pourcentage de l’énergie est transformé dans la forme d’énergie souhaitée (dans ce cas, la lumière), alors que le reste est transformé en énergie non utilisable (la plupart du temps, en chaleur). Le rendement correspond donc à ce premier pourcentage.

Le rendement d’un boiler d’eau chaude

Aucun appareil électrique n’atteint un rendement de 100% – à une exception près. Les installations de chauffage peuvent en principe atteindre un tel rendement, car la conversion d’énergie produit de toute façon de la chaleur. D’un autre côté, le rendement d’une installation spécifique est toujours fortement lié à la structure de l’appareil et à la source de chaleur.

Les boilers d’eau chaude sanitaire électriques, par exemple, sont pointés du doigt pour leur rendement faible. Ils ne consomment pas de combustibles fossiles, mais ne sont pas particulièrement économes en électricité. Les chaudières au gaz peuvent atteindre un rendement bien plus élevé, ce qui est sans conteste le cas pour les chaudières à haut rendement et à condensation au gaz.

Une pompe à chaleur hybride représente sans nul doute la façon la plus efficace de chauffer de l’eau sanitaire. Le modèle Daikin Altherma hybrid combine la technologie d’une pompe à chaleur air-eau économique et d’une chaudière à condensation au gaz avec un rendement très élevé – jusqu’à 35% de plus qu’une chaudière traditionnelle.