Une salle de bain saine, grâce à une ventilation optimale

Une salle de bain saine, grâce à une ventilation optimale

On peut dire que chaque nouvelle journée commence et se termine dans la salle de bain. Mieux vaut donc que cette pièce reste saine ! Il est difficile de se rendre compte de la quantité d’eau qui se libère dans l’air lorsque vous vous lavez : qu’il s’agisse d’un long bain ravivant ou d’une douche rapide, cela provoque de la condensation et de la buée. Cela peut avoir un impact sur votre hygiène ou sur la formation de moisissure. Découvrez comment pallier ce problème.

La ventilation naturelle

Parfois, l’humidité dans la salle de bain atteint un tel niveau que vous ne vous voyez plus dans le miroir. Il convient alors d’ouvrir la fenêtre. Cette solution peut vous aider à court terme, mais n’est pas la plus saine. L’air extérieur sec qui pénètre dans la salle de bain permet d’évacuer une partie de l’air humide à l’extérieur, mais le repousse aussi dans d’autres pièces de la maison.

De plus, une grande quantité d’humidité reste nichée dans les coins. Sans oublier que l’air extérieur est extrêmement froid en hiver et chaud et été ! Cela ne contribue donc pas à faire baisser votre facture d’énergie… Une grille de ventilation fixe dans ou au-dessus de votre fenêtre n’est donc pas une solution structurelle.

La ventilation mécanique

Une ventilation de salle de bain mécanique représente une meilleure solution. Un simple ventilateur favorise l’évacuation d’air humide. Il suffit de le brancher manuellement lorsque vous entrez dans la cabine de douche ou que vous faites couler un bain.

Vous pouvez également opter pour un système automatique qui est relié à votre interrupteur. Ce dispositif s’enclenche lorsque vous les lampes s’allument et fournit de l’air frais. On parle alors d’un système de ventilation C. Un système C+ est relié à un capteur qui tient compte du niveau d’humidité de la pièce.

Un système de ventilation de salle de bain complet

Pour une ventilation optimale, recourez à un double circuit mécanique, ou système de ventilation D. Alors qu’un ventilateur évacue l’air de la pièce, l’autre l’insuffle de l’air frais. Les deux maintiennent un certain équilibre, ce qui évite que l’humidité atteigne un niveau trop élevé ou qu’elle se propage vers d’autres pièces. Vous pouvez relier ce système à un interrupteur ou le régler selon votre utilisation.

Améliorez la régulation de la température

Vous souhaitez profiter d’une température constante et agréable dans votre salle de bain ? Choisissez un système qui utilise la température de l’air humide pour rafraichir ou réchauffer l’air aspiré. Vous évitez ainsi un coup de froid en hiver et un coup de chaleur en été !

Mieux encore, les purificateurs d’air débarrassent l’air des odeurs désagréables et des particules de poussière. Ils limitent ainsi les odeurs de toilette et les émanations de déodorant ou de laque pour cheveux.