L’automne, la saison idéale pour faire vérifier votre chauffe-eau ?

Faites vérifier votre chauffe-eau

vérifier votre chauffe-eau

Afin d’assurer le fonctionnement et le rendement optimal de votre chauffe-eau, il y a lieu de l’entretenir à intervalles réguliers. Cet entretien est d’ailleurs obligatoire selon le type de chauffe-eau dont vous disposez. Sachez que l’automne est la saison idéale pour faire vérifier votre chauffe-eau. Nous vous expliquons pourquoi.

Qu’entendons-nous par « chauffe-eau » ?

Un chauffe-eau est un dispositif qui permet de chauffer et de stocker de l’eau pour des usages sanitaires. Le mot « chauffe-eau » peut renvoyer à un chauffe-eau instantané ou à un chauffe-eau avec ballon d’eau chaude (boiler). Dans le premier cas, l’installation ne chauffe l’eau que lorsque vous ouvrez le robinet. Dans le second cas, vous disposez à tout moment d’un volume d’eau chaude et vous n’aurez donc pas à laisser couler l’eau pendant un quart d’heure avant de pouvoir prendre votre douche. L’eau est réchauffée soit directement, au gaz ou à l’électricité, soit indirectement via une chaudière. Si le boiler est intégré à la chaudière, on parle d’une chaudière mixte.

L’importance d’un entretien régulier

Le pire ennemi du chauffe-eau, c’est le calcaire. La formation de tartre a un impact considérable sur le rendement : la consommation de votre appareil augmentera de 10 % pour 1 mm de calcaire, et de 25 % pour 5 mm. Le tartre augmente aussi la pression de l’eau. La fréquence de l’entretien dépend fortement de la région dans laquelle vous résidez et de la qualité de l’eau.

Vous chauffez votre eau au gaz ? Dans ce cas, sachez que les intoxications au CO sont favorisées par une aération insuffisante. Le CO ou monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore et insipide qui, en cas d’inhalation, peut causer de graves problèmes (tels que le coma) et même la mort.

L’entretien : obligatoire ou non ?

L’entretien n’est pas obligatoire pour les boilers qui ne sont pas branchés sur un système de chauffage central. Mais n’allez pas pour autant négliger votre installation ! C’est en suivant rigoureusement les consignes du fabricant que vous assurerez la sécurité et l’efficacité de votre appareil.

Si votre chauffe-eau est connecté au chauffage central, vous devrez respecter les obligations légales relatives à l’entretien de votre chaudière.

Cela signifie concrètement que les installations de combustion au gaz doivent être entretenues tous les deux ans en Flandre et tous les trois ans à Bruxelles et en Wallonie. Les chaudières au mazout ou à combustible solide (bois, pellets, charbon…) sont, quant à elles, soumises à un entretien annuel.

Important : l’entretien doit être effectué par un technicien agréé. Dans le cadre de locations, c’est le propriétaire qui est responsable de l’entretien. Un certificat vous est systématiquement remis en guise de preuve.

Détecter les problèmes à temps

Lors de l’entretien, le technicien contrôle plusieurs points pour s’assurer du bon fonctionnement de votre installation.

Il vérifie notamment :

  • le fonctionnement de la résistance thermique ;
  • le fonctionnement du ballon d’eau chaude ;
  • l’éventuelle formation de tartre dans le ballon d’eau chaude ;
  • l’état des canalisations ;
  • l’éventuelle formation de tartre dans les canalisations ;
  • le fonctionnement des composants électriques.

Grâce à un contrôle rigoureux, le technicien est à même de détecter à temps les éventuels défauts, les dépôts de calcaire et tout autre problème potentiel. Il pourra ainsi y répondre rapidement, ce qui permettra de réduire au minimum les dégâts au boiler et les frais de réparation de votre appareil.

L’automne : la saison idéale ?

Nous sommes nombreux à faire effectuer l’entretien de notre chauffe-eau en automne. C’est logique, car nous voulons que notre installation fonctionne parfaitement avant l’arrivée des mois les plus froids de l’année. Un autre argument qui joue est le fait qu’en hiver, quand il y a beaucoup de brouillard et peu de vent, le risque d’intoxication au CO augmente. Faites donc entretenir votre chauffe-eau avant qu’il ne soit trop tard.

En raison des nombreuses demandes en automne, il se peut que votre technicien ne soit pas immédiatement disponible. En planifiant votre entretien au printemps, vous devrez moins attendre et votre chauffe-eau sera vérifié bien à temps pour affronter l’hiver.

Des questions sur l’entretien de votre chauffe-eau ? N’hésitez pas à contacter nos experts.

 

À propos de ce article

Posté le:

28 augustus 2018

 

Catégorie:

Chauffage

Articles apparentés