Le chauffage durable dans les secondes résidences, est-ce envisageable ?

Chauffer durablement une seconde résidence!

Geen gasaansluiting? Dit zijn de alternatieven

Recevrez immédiatement votre magazine chauffage Daikin!

Vous êtes propriétaire d’une seconde résidence et souhaitez, comme dans votre habitation principale, vous y chauffer de manière durable ? En voilà une excellente idée ! Toutefois, rendre votre résidence secondaire plus durable ne se fera pas sans coût. La question est donc la suivante : êtes-vous prêt à réaliser les investissements nécessaires dans cette seconde résidence ? Si l’aventure vous tente, vous trouverez dans cet article une poignée de conseils pour que tout se déroule pour le mieux.

Seconde résidence durable : l’importance de l’isolation

La première étape vers une seconde résidence plus durable est sans conteste une bonne isolation thermique. Installer un système de chauffage durable n’aura en effet aucune utilité si votre maison laisse s’échapper la chaleur en masse. Des murs mal isolés, par exemple, laisseront 20 % de la chaleur de votre logement s’échapper vers l’extérieur. Il est donc recommandé d’isoler en premier lieu les murs extérieurs de votre seconde résidence. L’opération ne représente qu’un faible investissement et la pose de l’isolation est on ne peut plus facile.

Procédez ensuite à l’isolation de la toiture et du sol de votre résidence secondaire. Bien qu’une quantité relativement faible de chaleur s’échappe via la dalle de sol d’une construction, isoler le sol de votre maison vous permettra de réduire facilement le montant de votre facture d’énergie. L’isolation de la toiture est quant à elle un rien plus complexe, mais se révèle grandement utile, puisque le toit d’une construction laisse s’échapper autant de chaleur que les murs extérieurs.

Sachez enfin que vous avez droit à de nombreuses primes pour l’isolation des murs, du sol ou de la toiture de votre seconde résidence. N’hésitez donc pas à consulter les primes existantes auxquelles vous avez droit.

Procédez avec intelligence

Améliorer la durabilité de votre seconde résidence vous fera réaliser de jolies économies. Réfléchissez donc au préalable à votre mode opératoire, de manière à pouvoir combiner les travaux de rénovation. Vous prévoyez de remplacer le revêtement de sol de votre résidence secondaire ou d’y installer un système de chauffage par le sol ? Profitez-en alors pour l’isoler dans la foulée. En réalisant plusieurs travaux de rénovation à la fois, vous vous épargnerez bien des efforts inutiles, mais gagnerez aussi du temps et de l’argent.

Une autre mesure intéressante n’est autre que l’installation d’un thermostat intelligent dans votre seconde résidence. Ce type de thermostat est réglable à distance via le Wi-Fi et vous offre un aperçu de votre consommation en énergie, sans compter qu’il évite à votre installation de chauffage de fonctionner inutilement. Ajoutons à cela qu’un thermostat intelligent vous permettra de chauffer votre résidence secondaire avant votre arrivée afin d’entrer dans une maison toujours correctement chauffée.

Quel type de système de chauffage choisir ?

Le type de système de chauffage choisi pour votre résidence secondaire est bien entendu crucial afin de le rendre plus durable. Bien que la pompe à chaleur s’impose aujourd’hui comme le système par excellence pour les nouvelles constructions ou les logements rénovés en profondeur, cette solution de chauffage n’est pas toujours idéale pour les secondes résidences. Pourquoi ? Car installer une pompe à chaleur possède un coût relativement élevé. Cet investissement vaut la peine pour une résidence principale, car vos besoins en chaleur y sont élevés et que le rendement de la pompe vous offrira donc un rendement élevé à terme, mais ce n’est pas toujours le cas dans une seconde résidence. Tout dépend en réalité du nombre de jours durant lequel vous occupez ce logement.

Une installation de chauffage tout aussi durable qu’une pompe à chaleur, mais bien moins onéreuse, est par exemple la chaudière à condensation au gaz. Vous pouvez en outre décider de vous chauffer à l’aide d’une installation hybride et de combiner cette chaudière avec une pompe à chaleur. Les pompes incorporées dans les installations de chauffage hybrides sont en effet meilleur marché que les pompes individuelles et leur installation est bien moins complexe.

 

Au sujet de cet article

Publié le :

1 juillet 2019

 

Catégorie:

Chauffage

Articles apparentés