Passer au contenu principal

Consommation d’énergie d’un climatiseur : de quoi dépend-elle et comment la connaître ?

Toute personne intéressée par l’installation d’un climatiseur souhaite d’abord savoir quelle en sera la consommation électrique. Hélas, leur répondre avec un chiffre précis se révèle bien souvent difficile, car la consommation dépend de nombreux facteurs. Quels sont-ils ? Réponses ici !

Le type de climatiseur choisi, premier facteur déterminant

Somme toute logique, la consommation d’énergie d’un climatiseur résidentiel dépend en premier lieu du type d’appareil dont il est question. Il existe aujourd’hui une foule de solutions pour maintenir un air frais dans son logement en période estivale, qu’il s’agisse de climatiseurs mobiles, fixes, réversibles, non réversibles, split ou multisplit. Chacun de ces systèmes possède une puissance électrique propre exprimée en watts (W) ou kilowatts (kW), que vous retrouverez sans difficulté dans la documentation commerciale fournie par les fabricants. Sachez que plus cette puissance électrique est élevée, plus le climatiseur consommera d’électricité pour rafraîchir l’habitation. La prudence reste néanmoins de mise, car il ne s’agit là que d’une donnée théorique. La consommation d’énergie d’un climatiseur dépend de bien d’autres facteurs, si bien que « puissance électrique élevée » ne rime pas forcément avec « facture astronomique ».

De quels autres facteurs dépend la consommation d’un climatiseur ?

Outre les caractéristiques techniques intrinsèques d’un système de climatisation, de nombreux autres facteurs externes en déterminent la consommation. En effet, la consommation électrique d’un modèle de climatiseur précis ne sera jamais identique pour chacune des habitations dans lesquelles il est installé. Parmi les principaux facteurs qui influencent cette consommation électrique, citons entre autres :

  • Le niveau d’isolation thermique de l’habitation :
    Mieux un logement est isolé, moins le climatiseur devra fonctionner et consommer de l’énergie.
  • La présence ou non de protections solaires :
    Une habitation bien protégée est une habitation qui doit être moins climatisée.
  • L’orientation de la bâtisse :
    De larges ouvertures orientées du côté sud favorisent la surchauffe du logement, qui devra être davantage rafraîchi.
  • La surface totale à climatiser :
    Une plus grande surface à rafraîchir est bien sûr synonyme de consommation accrue.
  • Le comportement de l’utilisateur final :
    La température souhaitée dans l’habitation et les heures de fonctionnement du climatiseur sont deux facteurs qui influencent grandement sa consommation.

Comment connaître la consommation d’un appareil donné ?

S’il est préférable de laisser les calculs complexes aux professionnels, vous trouverez néanmoins des informations précieuses sur la consommation des climatiseurs dans les brochures commerciales publiées par les fabricants. Première information utile : la classe d’efficacité énergétique octroyée au modèle convoité. Depuis de nombreuses années déjà, tous les appareils électriques et électroniques mis en vente sur le marché européen doivent être munis d’une étiquette indiquant la classe d’efficacité, de A à G, à laquelle ils appartiennent. Plus un climatiseur aura une classe d’efficacité proche de la lettre « A », moins il consommera d’énergie.

Vous souhaitez plutôt obtenir une donnée chiffrée de la consommation d’un appareil ? Bonne nouvelle : les fabricants de climatiseurs indiquent en général la consommation d’énergie annuelle moyenne de chaque modèle dans leurs brochures. Cette consommation est le plus souvent exprimée en kilowatts-heures et vous permettra même de calculer le coût approximatif de vos factures si vous connaissez le prix de l’électricité. N’hésitez donc pas à consulter ces brochures pour tout savoir sur la consommation d’un climatiseur.

Publié le :

2 juillet 2021

  • Pompe à chaleur, panneaux solaires et compteur numérique : la combinaison idéale ?

    Le rendement d’une pompe à chaleur peut être optimisé avec des panneaux solaires, mais est-ce aussi le cas avec un compteur numérique ? Plus d’infos ici.

  • 6 modèles de chauffage durable pour votre habitation

    Un chauffage durable est meilleur pour l’environnement et permet de réduire votre facture d’énergie. Mais quels sont les systèmes véritablement durables ?

  • Climatiseur fixe ou mobile ? Les avantages et les inconvénients.

    Vous hésitez entre un climatiseur fixe ou mobile ? Voici quelques points à prendre en compte pour vous assurer de faire le bon choix.