Quelle pompe à chaleur pour chauffer une maison ?

Quelle pompe à chaleur pour chauffer une maison ?

De tous les éléments qui consomment de l’énergie dans votre maison, le chauffage pèse le plus lourd sur la facture énergétique. Et cela ne va pas en s’améliorant, que du contraire. De plus en plus de personnes se tournent alors vers la pompe à chaleur pour chauffer leur maison. Mais une pompe à chaleur n’est pas l’autre. Pompe à chaleur air-air ou air eau, pompe à chaleur géothermique : quelle pompe à chaleur choisir pour chauffer une maison ? Pour vous aider, voici un récapitulatif des critères à prendre en compte.

Chauffer une maison avec une pompe à chaleur

Pour choisir une pompe à chaleur adaptée pour chauffer votre maison, tenez compte de 3 critères : le budget, la présence ou non d’un jardin et le type d’habitation. Si la pompe à chaleur géothermique affiche un meilleur rendement que la pompe à chaleur air-air, elle s’avère également plus onéreuse. En outre, pour installer une pompe à chaleur géothermique, il vous faut disposer d’un jardin. La pompe à chaleur air-air, en revanche, peut s’installer dans une maison comme dans un appartement. Voici un aperçu détaillé pour chaque type de pompe à chaleur !

Pompe à chaleur géothermique : budget et superficie

La pompe à chaleur géothermique utilise la chaleur présente dans le sol. Cette chaleur peut être captée soit horizontalement, soit verticalement. Dans les deux cas, un liquide circule dans les tuyaux et prélève la chaleur présente dans le sol, pour ensuite l’amener dans votre maison. L’avantage, c’est que vous pouvez également rafraîchir votre maison en été !

Vous disposez d’un terrain de grande superficie ? Dans ce cas, optez pour une pompe à chaleur à captation horizontale ! Il faut alors installer un réseau de tuyaux, à une profondeur de 0,8 m à 1,5 m. Cette solution reste onéreuse, mais elle présente un très bon rendement et ne nécessite pas d’entretien. Notez cependant qu’il vous faut un jardin assez grand : à titre d’exemple, une maison de 200 m² nécessite un réseau de captation de 250m².

Une autre solution consiste à forer un puits vertical, à une profondeur allant de 50 à 100m. Idéal, donc, pour les plus petits jardins ! Cependant, le creusement du puits a un coût. Si elle impose un budget élevé, la pompe à chaleur géothermique à captation verticale présente néanmoins le meilleur rendement. 

Pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air offre un rendement inférieur, certes, mais elle permet de chauffer une petite maison ou une maison bien isolée. En outre, le prix d’achat et d’installation de ce type de pompe à chaleur reste moins élevé. C’est donc une solution tout indiquée si vous disposez d’un budget limité. Autre avantage de la pompe à chaleur air-air : un besoin d’espace réduit au minimum. Il suffit en effet d’installer deux unités, l’une à l’intérieur, l’autre à l’extérieur. Un peu plus onéreuse que la pompe à chaleur air-eau, ce type de pompe est souvent recommandé pour les maisons avec de grandes baies vitrées ou des pièces en hauteur. Autrement, vous pouvez tout à fait opter pour une pompe à chaleur air-eau.

Et les pompes à chaleur qui puisent la chaleur dans les eaux souterraines ? Ce type d’installation exige un investissement bien trop élevé pour une seule maison. Ainsi, l’énergie nécessaire pour puiser l’eau et la réinjecter dans la nappe phréatique est plus importante que la chaleur produite dans la maison.