Absence de raccordement au gaz : voici les alternatives pour se chauffer

Plus d'infos sur les altérnatives

Geen gasaansluiting? Dit zijn de alternatieven

Recevrez immédiatement votre magazine chauffage Daikin!

La majorité des familles flamandes se chauffent au gaz, et plus particulièrement au gaz naturel, ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait qu’il s’agit d’une énergie relativement bon marché et que l’entretien des chaudières au gaz est particulièrement facile. Mais que faire si aucun raccordement au gaz n’est prévu dans la rue où vous habitez ? Découvrez dans cet article les options qui s’offrent à vous et le choix le plus intéressant.

Se chauffer au mazout

Si votre habitation n’est pas raccordée au gaz, la première solution pour vous chauffer est d’opter pour le mazout. Il s’agit d’ailleurs de l’énergie de chauffage la plus consommée en Flandre après le gaz, ce qui s’explique avant tout par son prix aussi abordable et la facilité qu’elle offre. La question est toutefois la suivante : le mazout est-il une énergie d’avenir et vaut-il vraiment la peine d’encore investir dans une installation de chauffage au mazout ?

Se chauffer au gaz propane

Un raccordement au réseau de distribution du gaz est loin d’être indispensable pour se chauffer avec cette énergie. Il est notamment possible de se chauffer au gaz propane après installation d’une simple citerne à gaz. Le gaz propane est en effet disponible sous forme liquide, ce qui permet de le stocker facilement dans une citerne et de disposer de sa propre réserve d’énergie à la maison. De plus, à l’instar d’un réservoir à mazout, une citerne à gaz peut être installée en surface ou enterrée dans le sol. Vous profitez ainsi de tous les avantages du gaz sans devoir vous soucier de l’absence de raccordement au réseau de distribution.

Se chauffer à l’électricité

En l’absence de raccordement au gaz dans votre logement, une autre solution consiste à vous chauffer à l’électricité. L’avantage des systèmes de chauffage électriques est le faible investissement de base qu’ils nécessitent et leur capacité à répondre rapidement à la demande en chaleur (du moins si vous optez pour des chauffages électriques traditionnels). Le souci ? Les systèmes de chauffage de ce type sont loin d’être durables, étant donné qu’ils consomment logiquement une grande quantité d’électricité. En tant que consommateur d’énergie électrique, vous êtes aussi fort dépendant des prix, alors que le mazout ou le propane vous permettent de commander votre énergie quand les prix sont les plus avantageux.

Pas de raccordement au gaz ? Optez pour les énergies renouvelables

La dernière solution envisageable est aussi la solution la plus durable et la plus axée vers l’avenir : il s’agit de se chauffer au moyen des énergies renouvelables. Votre énergie de chauffage est alors puisée dans l’environnement et transformée en chaleur à l’aide d’une pompe à chaleur et/ou de panneaux solaires photovoltaïques. L’investissement initial que requiert ce type d’installation est élevé, mais la rentabilité à long terme est assurée.

Attention : l’installation d’une pompe à chaleur est uniquement conseillée pour les nouvelles constructions ou les projets de rénovation profonde. Si votre logement n’est ni neuf, ni fraîchement rénové, il est préférable d’opter pour une solution de chauffage hybride. Ce type de solution consiste à combiner une chaudière classique, par exemple une chaudière au mazout, avec une pompe à chaleur. Le système décidera ensuite quelle est l’énergie offrant le meilleur rendement en fonction des paramètres externes et enclenchera soit la pompe à chaleur, soit la chaudière.

Au sujet de cet article

Publié le :

1 juillet 2019

 

Catégorie:

Chauffage

Articles apparentés