Passer au contenu principal

7 conseils d’économie d’énergie : confort accru et consommation réduite

Les prix de l’énergie battent aujourd’hui des records historiques. Vous souhaitez avoir bien chaud à la maison, sans pour autant vous ruiner ? Voici quelques conseils d’économie d’énergie pour vous aider.

1. Baisser la température d’un degré

Eh oui, baisser la température affichée sur le thermostat d’un degré permet déjà de réduire sa consommation d’énergie de 5 %. Des économies de 20 % sont même possibles si vous baissez la température de 2 à 3 °C dans votre habitation !

 

2. Aérer = économiser

 

Cuisiner, se laver, respirer… Voilà autant d’activités humaines responsables de la production d’humidité et de l’augmentation de l’hygrométrie dans nos intérieurs. S’en suivent un climat intérieur peu sain et des factures d’énergie à la hausse. Pourquoi ? Parce qu’un air humide chauffe plus difficilement qu’un air sec. Nous vous conseillons donc d’ouvrir vos fenêtres au moins une fois par jour ou d’installer un système de ventilation pour garantir un apport d’air frais dans votre maison ou votre appartement.

 

3. Purger ses radiateurs

 

Purger des radiateurs est un geste facile qui ne coûte rien, mais qui permet d’améliorer considérablement le fonctionnement de ces émetteurs de chaleur. En effet, un radiateur qui contient beaucoup d’air chauffe mal, parfois jusqu’à deux fois moins bien qu’un radiateur purgé. N'oubliez donc pas de purger vos émetteurs de chaleur. Veillez également à ce que le vase d’expansion fonctionne correctement.

4. Installer des bourrelets de calfeutrage

Si aérer une fois par jour se révèle positif en termes d’économies d’énergie, les courants d’air auront un impact négatif sur vos factures. Des courants d’air froids obligent à se chauffer davantage, alors que la chaleur produite s’évapore rapidement dans la nature. La solution ? Des bourrelets de calfeutrage, qui permettent de calfeutrer la majorité des fentes et des interstices où l’air se faufile. Selon une étude néerlandaise, la consommation de gaz au sein d’une maison unifamiliale diminuerait d’environ 80 m3 par an lorsque des bourrelets sont placés pour éviter les courants d’air.

 

5. Faire entretenir sa chaudière

 

En fonction du type d’installation de chauffage, vous devez planifier un contrôle tous les ans ou tous les deux ans. Cependant, par mesure de précaution, nous vous conseillons de faire contrôler votre chaudière tous les ans par un professionnel. Cet expert nettoiera les dépôts de suie et vérifiera que le brûleur fonctionne correctement. Une chaudière bien entretenue n’est pas seulement gage d’un meilleur rendement, elle réduit aussi le risque d’intoxication au CO.

6. Investir dans un thermostat intelligent

Vous voulez aller un cran plus loin et équiper votre installation de chauffage d’un thermostat intelligent ? Excellente idée ! Votre consommation d’énergie fondra comme neige au soleil. En effet, un thermostat intelligent mémorise vos habitudes de chauffe et s’autorégule ensuite pour réduire le plus possible votre consommation.

Un autre point positif du thermostat intelligent est qu’il rend le chauffage entièrement programmable. Vous décidez à quelle heure la chaudière doit s’enclencher le matin, quelle est la température à atteindre et à quelle heure la chaudière doit s’éteindre, par exemple lorsque tout le monde a quitté la maison. Pratique, non ?

7. Économiser l’énergie avec le réglage par zones

L’installation de chauffage avec un système de réglage par zones. Contrairement aux systèmes de chauffage classiques, ce système vous permet de régler indépendamment la température dans chaque pièce. Fini donc de chauffer toute la maison, y compris les pièces vides. Vous allez rapidement constater une différence sur votre facture d’énergie !

Une nouvelle installation de chauffage

Le chauffage représente le poste de dépense énergétique le plus important dans la majorité des habitations (environ 70 % de toute l’énergie consommée). Soulignons par ailleurs que les chaudières âgées de 15 ans ou plus consomment une quantité d’énergie bien supérieure aux nouveaux modèles. Il est temps de remplacer votre chaudière ? Nous vous conseillons d’opter pour une chaudière à condensation. Le rendement maximal des chaudières traditionnelles est d’environ 89 %, tandis que le rendement des modèles à condensation peut atteindre 97 %.

Cette différence de rendement n’est pas anodine, puisqu’une chaudière à condensation va de pair avec une réduction de 20 % sur votre facture d’énergie, mais aussi avec des émissions de CO2 réduites. C’est l’environnement qui vous en remerciera !

Faites le plein de conseils d’économie d’énergie

Nous partageons sur notre blog une foule d’autres conseils pour réduire le montant de votre facture d’énergie. Jetez-y régulièrement un œil pour faire un maximum d’économies en toute saison !

Besoin d'aide?

Besoin d'aide?

Besoin d'aide?

Besoin d'aide?