Tout savoir sur l’augmentation du prix de l’énergie

Les tarifs énergétiques ont augmenté de 20 % cette année et la hausse des prix ne semble pas finie. Tout savoir sur la question dans notre article !

Tout savoir sur l’augmentation du prix de l’énergie

augmentation prix énergie

Selon les chiffres de Vreg, le régulateur flamand de l’énergie, les tarifs énergétiques ont augmenté de 20 % au cours de l’année écoulée. En outre, il existe un risque de pénurie d’énergie et plusieurs centrales énergétiques vont fermer dans le futur. On dirait donc bien que les augmentations de tarifs ne sont pas près de s’arrêter et qu’il faut doucement s’y préparer… Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’augmentation du prix de l’énergie.

Le prix de l’énergie sur votre facture

Le prix de l’énergie repris dans votre facture dépend de plusieurs éléments, dont les coûts énergétiques. Il faut encore y ajouter les frais de réseau et les taxes.

Coûts énergétiques

Les coûts énergétiques comprennent votre consommation énergétique, le bénéfice du fournisseur et les frais administratifs pour la création des factures.

C’est le fournisseur en énergie qui décide de la marge qu’il s’octroie et de la somme qu’il facture pour l’administration. C’est pour cette raison que ce montant varie considérablement en fonction des fournisseurs.

Et enfin, il faut aussi ajouter les frais d’énergie verte et la production combinée de chaleur et de courant. Il s’agit des dépenses auxquelles le fournisseur doit consentir pour respecter la législation en matière d’énergie renouvelable.

Frais de réseau

Les frais de réseau sont les sommes que le gestionnaire de réseau vous facture pour le transport de l’énergie vers votre domicile.

Les tarifs facturés varient en fonction des gestionnaires de réseaux, mais ils se composent toujours des mêmes éléments. Certains frais de distribution concernent l’aménagement, le développement et l’entretien du réseau de distribution, sans oublier les frais de transmission et de transport, de même que l’indemnité pour le transport de l’électricité et du gaz naturel sur les réseaux de transmission d’Elia et Fluxys. Si vous possédez des panneaux solaires, vous êtes redevable du tarif prosommateur parce que vous utilisez le réseau de distribution.

Taxes

Les taxes sont des contributions perçues par le gouvernement, ce qui veut dire qu’elles bénéficient à la société. Il existe 3 taxes différentes : la taxe énergétique, la taxe fédérale et la contribution au fonds énergie.

Éléments qui entraînent une augmentation des tarifs énergétiques

À l’instar du prix du mazout, le prix de l’énergie dépend aussi du rapport économique entre l’offre et la demande, et du contexte géopolitique.

Ces dernières années, les prix ont augmenté en raison d’une demande accrue pendant les étés chauds et les hivers froids, et d’une offre limitée en raison des fermetures et des problèmes avec les centrales nucléaires de Doel et Tihange.

Par ailleurs, les tensions politiques au niveau international jouent également un rôle en la matière.

Conseils pour réduire les prix

Tarification fixe ou variable ?

Lorsque vous signez un contrat énergétique, vous avez le choix entre un tarif fixe (ce qui veut dire que vous payerez le même montant pendant toute la durée de votre contrat) ou variable (les tarifs varieront en fonction des prix du marché). Si les prix atteignent des sommets, une tarification fixe vous offre davantage de sécurité. Mais avec la formule variable, vous bénéficiez d’une réduction lorsque les prix chutent. En règle générale, le tarif fixe est meilleur marché, ce qui en fait le choix optimal.

Comparez !

Sur Internet, on trouve toutes sortes de sites qui vous permettent de comparer les frais chez chaque fournisseur en fonction de votre consommation. Les différences sont loin d’être négligeables. Il peut donc être très profitable d’effectuer une comparaison ou d’opter pour une autre société d’énergie.

Économiser intelligemment

Bien évidemment, vous pouvez aussi diminuer votre facture en consommant intelligemment le gaz et l’électricité. Que diriez-vous par exemple d’investir dans l’énergie solaire ou dans une pompe à chaleur ? Sans oublier d’isoler votre maison, bien sûr.

Veillez à configurer correctement votre thermostat et à éteindre le chauffage, les lumières et les appareils électriques lorsque vous n’êtes pas chez vous ou lorsque vous ne les utilisez pas. Si vous avez le choix, optez toujours pour un modèle économe en énergie quand vous achetez de nouvelles ampoules ou des appareils neufs.

Au sujet de cet article

Publié le :

25 décembre 2018

 

Catégorie:

Chauffer

Articles apparentés