Comment définir la température idéale dans votre maison ?

Qu’est-ce qu’une température intérieure confortable ? Et comment faire rimer confort et respect de l’environnement ? Découvrez nos conseils.

Température idéale 

ideale binnentemperatuur

Les avis sur ce qu’est une température intérieure confortable divergent fortement. L’un se sent comme un poisson dans l’eau à 17 °C, tandis que l’autre, emmitouflé dans sa grosse écharpe, frissonne encore à 23 °C. Si vous êtes libre de régler la température dans votre propre logement, la tâche est plus ardue pour les Facility Managers responsables des écoles ou des entreprises, par exemple. Qu’est-ce qu’une température « normale », acceptable pour tous ? Et comment faire rimer confort et respect de l’environnement ?

Qu’est-ce qu’une température confortable ?

Depuis l’arrivée du chauffage central, il nous semble parfaitement normal que la température dans notre logement varie toujours entre 20 et 23 °C. Maintenir une température constante tout au long de l’année n’a pourtant rien de logique. S’il gèle en hiver, une température intérieure de 23 °C semblera très élevée. Mais quand le mercure pointe à 35 °C pendant les grosses chaleurs estivales, vous vous sentirez très bien à 25 °C.

De plus, la pièce dans laquelle vous vous trouvez influence aussi la température ressentie. Dans un séjour percé de nombreuses fenêtres, par exemple, 21 °C semblera moins confortable que dans une pièce peu ouverte sur l’extérieur. L’ouverture ou la fermeture des rideaux peut aussi faire une grande différence.

Enfin, notre perception du confort dépend encore trop du chiffre affiché sur le thermostat. C’est une idée fixe de vouloir qu’il soit toujours constant. Si vous écoutez votre corps et partez de votre véritable ressenti, vous comprendrez qu’il est inutile de maintenir toute l’année la même température à l’intérieur de la maison.

Un choix durable

Notre perception de la « normalité » évolue avec le temps. Il en va de même pour le chauffage de notre logement : en 2018, il est dépassé de vouloir chauffer (ou refroidir) sa maison à une température invariable tout au long de l’année. C’est mauvais pour le portefeuille, mais aussi pour l’environnement. Tenez-en compte lorsque vous réglez votre thermostat.

La bonne nouvelle est que vous pouvez réduire considérablement votre facture énergétique en optant pour des systèmes de chauffage innovants et en isolant efficacement votre habitation.

Si chacun se « mettait au vert », notre société pourrait réaliser d’importantes économies d’énergie !

Cultiver de bonnes habitudes

Faire des économies d’énergie n’a rien de difficile. Quelques gestes simples suffisent. Il s’agit avant tout de cultiver de bonnes habitudes.

Nos astuces :

  • Portez un gros pull en hiver.
  • N’allumez pas le chauffage dans la salle de bains quand vous n’y êtes pas.
  • Éteignez le chauffage une heure avant de vous coucher.
  • Éviter de chauffer toute la maison le matin si vous partez pour le travail à peine une heure plus tard.
  • Ne chauffez pas trop la pièce où vous étudiez. Vous n’arriverez pas à vous concentrer s’il fait trop chaud.

Envie de savoir combien ces astuces vous permettent d’économiser ? Suivez votre consommation à l’aide d’applis spécialisées ou d’un thermostat intelligent.

Régler intelligemment son thermostat

Reste la question de savoir comment programmer votre thermostat. Sachez que plus il fait froid à l’extérieur par rapport à l’intérieur, plus vite votre maison se refroidira. Or, vu que dans un climat comme le nôtre, le mercure pointe plus souvent à 14 qu’à 21 °C, votre système de chauffage devra travailler plus dur pour maintenir votre maison à 21 °C plutôt qu’à une température inférieure.

N’hésitez donc pas à régler votre thermostat sur 14 °C en votre absence. Cette température est suffisamment basse pour réduire votre consommation, mais suffisamment élevée pour éviter la condensation intérieure. De plus, vous optimiserez le rendement de votre système de chauffage en réchauffant votre logement en une seule fois (de 14 à 21 °C) plutôt que progressivement.

La nuit, nous conseillons de régler votre thermostat sur 16 °C, par exemple. Comme il est peu probable que la température baisse davantage, votre chauffage ne devrait pas s’allumer. Et le matin, 16 °C est un bon point de départ pour remonter à une température confortable en relativement peu de temps.

 

À propos de ce article

Posté le:

04/06/2018

 

Catégorie:

Chaleur

Articles apparentés