Journée mondiale des animaux : des conditions de vie parfaites pour votre animal de compagnie

Chouchouter votre fidèle compagnon pour la journée mondiale des animaux, c'est bien mais rien de mieux qu'un environnement optimal au quotidien.

Journée mondiale des animaux 

animaux domestiques

Le 4 octobre est la journée mondiale des animaux : l'occasion idéale pour chouchouter encore plus votre animal de compagnie. Le moment est aussi tout trouvé pour réfléchir à l'impact des conditions de vie dans votre habitation sur votre animal. Car tout comme les facteurs environnementaux influencent votre santé et votre bien-être, à vous et à votre famille, votre animal domestique vivra plus heureux et en meilleure santé s'il bénéficie d'une température et d'un degré d'humidité adaptés.

Température

Les poissons, les amphibiens et les reptiles sont des animaux à sang froid. Cela signifie que leur corps ne produit pas de chaleur, mais que leur température corporelle est déterminée par la température de leur environnement. Ils résistent donc mieux aux variations de température, mais ils exigent souvent une certaine température minimale. Les poissons tropicaux ne peuvent donc pas nager dans de l'eau froide et la plupart des reptiles ont besoin d'un terrarium chauffé.

Les mammifères et les oiseaux en revanche sont des animaux à sang chaud. Tout comme les humains, ils ont donc une température corporelle idéale qui doit être maintenue en toutes circonstances – qu'il fasse chaud ou qu'il fasse froid. C'est la raison pour laquelle leur pelage ou leur plumage s'épaissit en hiver et votre chien halètera pour se rafraîchir. Un environnement trop froid ou trop chaud n'est toutefois pas idéal pour la santé de votre animal de compagnie, de même que les variations soudaines de températures. En règle générale, les jeunes animaux ont besoin d'une température plus élevée que les animaux adultes et les chiens, chats, rongeurs et oiseaux apprécient une température oscillant autour de 20°C. Cependant, en hiver, le pelage hivernal et le chauffage peuvent entraîner des problèmes de peau. Veillez donc à ce que votre chien ou votre chat puisse dormir dans un lieu un peu plus frais.

Humidité de l'air

L'humidité de l'air est importante pour vos meubles, mais aussi pour vos animaux. Elle détermine en outre la température ressentie. Un air trop sec – fréquent en hiver – n'est pas sain pour les animaux, quels qu'ils soient, mais ses conséquences varient fortement d'un animal à l'autre. Ainsi, un perroquet tropical en souffrira plus qu'une gerboise. Prévoyez dans tous les cas suffisamment de bacs d'eau afin que vos animaux de compagnie puissent se désaltérer.

Un air trop humide n'est pas meilleur pour vos animaux. Cela peut leur donner des problèmes articulatoires. Une trop grande humidité associée à une température (trop) élevée peut en outre entraîner de l'apathie chez vos animaux et les rendre vulnérables aux parasites comme les puces et les tiques. Même si le degré d'humidité idéal dépend en partie de l'âge de votre animal et de la température ambiante, les valeurs suivantes fournissent une bonne indication :

  • Reptiles : 50 % à 70 %
  • Amphibiens : 75 % à 95 %
  • Oiseaux : 60 à 65 %
  • Rongeurs : 40 à 70 %

Comme vous le voyez, ces valeurs sont souvent légèrement supérieures à la valeur optimale pour votre habitation (40 % à 60 %). Avec une ventilation de qualité et une humidité de l'air adaptée, vous pouvez heureusement maintenir un climat intérieur sain pour votre animal et pour vous.

Lumière

La présence ou l'absence de lumière constitue un élément crucial pour le biorythme de nombreux animaux. Une obscurité suffisante est ainsi essentielle pour un bon sommeil. Les reptiles actifs le jour ont besoin d'une quantité suffisante de rayons UVA et UVB pour fabriquer de la vitamine D3 et du calcium. Certains types de poissons éprouvent du stress en cas de lumière trop abondante, tandis qu'un poisson rouge, au contraire, a besoin de lumière pour conserver sa belle couleur.

Aération

L'apport en oxygène est important pour tous les animaux, du poisson au chien. Pour les poissons, vous pouvez installer un aérateur ou une pompe, tandis que vos autres animaux domestiques – comme vous – pourront respirer suffisamment d'air frais si vous ouvrez entièrement les fenêtres 10 minutes par jour. Vous pouvez ensuite purifier cet air frais grâce à un purificateur d'air. En revanche, les courants d'air sont à proscrire, il est donc bon d'opter pour un système qui ne « tire » pas. Pour éviter que vos animaux à sang chaud tombent malades, vous devez surtout les protéger des courants d'air lorsqu'ils ont le pelage ou le plumage mouillé.

Au sujet de cet article

Publié le:

02 octobre 2018

 

Catégorie:

Ventilation

Gelijkaardige artikels