5 conseils pour bien régler votre thermostat de chauffage

Bien régler votre thermostat

voordelen warmtepomp

Recevrez immédiatement votre magazine chauffage Daikin!

Vous venez de faire placer un système de chauffage économe en énergie ? Pour bénéficier d’un rendement optimal, veillez à ce que son thermostat soit correctement réglé. Cela vous permettra d’économiser une quantité d’énergie encore plus importante, ce qui s’avère intéressant pour l’environnement, mais aussi pour votre portefeuille. Bref, tout le monde y gagne ! Malheureusement, bien régler son thermostat n’est pas aussi facile qu’on le pense. Si vous avez la moindre hésitation, demandez conseil à l’installateur de votre chaudière. Jetez également un œil à ces quelques conseils, qui devraient déjà grandement vous aide.

1. Définir la température idéale

Vous aurez sans doute déjà constaté que la température idéale d’un logement dépend des préférences de chacun. Il n’est pas rare d’avoir froid dans une pièce, alors que les autres personnes présentes trouveront la température tout à fait agréable, voire trop élevée. Il existe cependant quelques règles d’or pour déterminer la température intérieure idéale d’une habitation. Dans les espaces de vie tels que le salon et la salle à manger, la température parfaite se situe aux alentours des 20 °C. Dans la cuisine, cette température est inférieure de deux degrés et s’élève à 18 °C. Il en va de même dans les chambres, ou la température idéale descend à nouveau de deux degrés pour atteindre 16 °C. Dans la salle de bains, en revanche, la température peut être un rien plus chaude que dans le reste du logement avec 23 °C.

2. Bien régler son thermostat, une question d’organisation

Votre thermostat doit idéalement être réglé en fonction de votre rythme de vie. Il est par exemple inutile de chauffer votre logement à pleine puissance lorsque vous n’êtes pas à la maison, bien qu’il soit appréciable de rentrer chez soi et d’être accueilli par une douce température. Vous l’aurez compris, bien régler son thermostat demande donc un peu d’organisation : fixez la température à 20 °C et réglez votre thermostat afin qu’il s’enclenche automatiquement une demi-heure avant votre arrivée à la maison. Votre intérieur sera ainsi parfaitement chauffé au moment de vous installer confortablement dans votre canapé.

Sachez que vous pouvez aussi réduire la température de votre logement de quelques degrés durant la nuit, c’est-à-dire aux environs des 16 °C. Baissez donc la température une demi-heure avant d’aller dormir et modifiez les paramètres de votre thermostat de sorte que la température atteigne à nouveau 20 °C à l’heure de votre réveil. 

3. N’éteignez jamais intégralement votre thermostat !

Vous pensiez qu’éteindre totalement votre système de chauffage vous permettrait de réaliser des économies ? C’est tout l’inverse ! En éteignant intégralement votre chauffage, vous faites chuter la température intérieure de votre logement et demandez à votre installation de chauffage de consommer une énergie considérable pour rétablir ensuite une température agréable. De manière générale, il est donc conseillé de maintenir une température constante d’environ 16 °C dans son habitation. Vous vous absentez pour plusieurs jours ou semaines ? Dans ce cas, n’hésitez pas à baisser la température de quelques degrés supplémentaires, mais évitez d’éteindre totalement votre installation, en particulier en hiver lorsque les canalisations du circuit de chauffage risquent de geler.

4. Suivez le cours des saisons

Sans doute vous demandez-vous s’il est bien utile de laisser votre système de chauffage allumé durant l’été. Voilà une question qu’il est normal de vous poser, puisqu’il est bien entendu inutile de chauffer votre logement lorsque les températures extérieures atteignent des sommets. En été, n’hésitez donc pas à éteindre votre chauffage. Sachez également que la plupart des thermostats disposent de modes hiver et été. Si votre modèle en est équipé, activez alors le mode été plutôt que d’éteindre vous-même votre installation. De cette façon, votre chauffage ne s’enclenchera pas les soirs d’été lorsque la température baisse.

5. Un degré en moins, un monde de différence

Un dernier petit conseil pour vous aider à régler correctement votre thermostat : baissez toujours la température que vous comptiez encoder d’un degré. Grâce à ce geste simple, vous pourrez économiser jusqu’à 7 % d’énergie ; un petit geste bénéfique pour la nature, mais aussi pour votre portefeuille. Vous ne remarquerez d’ailleurs aucune différence au niveau de votre confort de vie !

Au sujet de cet article

Publié le :

28 juin 2019

 

Catégorie:

Chauffage

Articles apparentés