Voici à quoi sert le fluide frigorigène dans votre pompe à chaleur

Installation d’une pompe à chaleur : 5 questions fréquentes

Téléchargez notre magazine chauffage

Une pompe à chaleur est un système de chauffage économique et durable, qui utilise la chaleur présente dans l’environnement pour chauffer votre logement et/ou votre eau sanitaire. Pour bien fonctionner, une pompe à chaleur a besoin d’un fluide frigorigène. Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est ce liquide, comment il fonctionne et quels sont les divers types disponibles.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur 

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur repose sur la technologie de la compression. On peut comparer la pompe à chaleur à une sorte de « frigo inversé » : alors qu’un réfrigérateur extrait la chaleur des aliments pour, ensuite, la libérer dans l’environnement, une pompe à chaleur puise l’énergie thermique présente dans l’environnement et l’utilise pour réchauffer votre logement et/ou votre eau sanitaire. En fonction du type de pompe à chaleur, le système peut tirer de la chaleur de l’air extérieur, du sol ou des eaux souterraines.

La chaleur extraite de l’environnement par la pompe est transportée par un fluide frigorigène ou un réfrigérant. Il s’agit d’un liquide spécialement conçu pour transporter la chaleur. Sa principale caractéristique est qu’il atteint son point d’ébullition à très basse température et s’évapore rapidement. La vapeur ainsi créée est, ensuite, comprimée par un compresseur afin d’atteindre une température supérieure à l’eau ou à l’air présent dans l’installation de chauffage. 

Puis, la vapeur passe dans un condenseur, où elle transmet sa chaleur à l’installation de chauffage. Enfin, un détendeur réduit la pression, ce qui a pour effet de refroidir la vapeur, qui retrouve son état liquide. La boucle est alors bouclée et le cycle peut recommencer.

Les avantages du R-32 comme fluide frigorigène

Chez Daikin, nous utilisons aujourd’hui le réfrigérant R-32 pour nos pompes à chaleur. Ce produit remplace l’ancien réfrigérant R-410A, notamment parce qu’il s’avère plus performant et nettement plus écologique.

Avant 2015, le R-22 était le réfrigérant le plus utilisé sur le marché européen. Mais en raison des effets négatifs de ce fluide frigorigène sur la couche d’ozone, il a été interdit en 2015. Les fabricants sont alors passés au réfrigérant R-410A, un mélange composé de deux réfrigérants différents : le R-32 et le R-125. Malgré son impact plus faible sur l’environnement, le R-410A affiche toujours un taux d’émissions de CO2 élevé, ce qui contribue à l’effet de serre. La valeur GWP (Global Warming Potential, potentiel de réchauffement global) est un indice qui exprime l’impact d’un produit sur l’effet de serre. Or, cette valeur s’élève à 2 090 pour le R-410A contre 675 pour le R-32, soit trois fois moins que le R-410A. Il est donc logique qu’aujourd’hui, nous options résolument pour le R32 comme fluide frigorigène pour nos pompes à chaleur, au détriment du mélange R-410A.

Plus écologique, le R-32 affiche aussi une efficacité de dix pour cent supérieure à celle du R-410A. Outre cela, il est plus performant en cas de températures extérieures extrêmes, plus facile à recycler puisqu’il n’est composé que d’un seul élément, et plus pratique pour les installateurs et les techniciens de maintenance étant donné qu’il peut être rempli sous forme de liquide et de gaz.

Le R-32 est le réfrigérant le plus écoénergétique du marché actuel. Avec lui, vous réaliserez des économies d’énergie considérables. Vous verrez non seulement baisser votre consommation d’énergie, mais aussi vos frais d’entretien.

Vous souhaitez plus d’informations sur les possibilités d’une pompe à chaleur et sur l’importance d’un bon réfrigérant ?

 

Au sujet de cet article

Publié le :

20 Novembre 2019

 

Categorie:

Chauffer

Articles apparentés