Quel combustible choisir pour votre chaudière?

combustible pour chaudière

En 2018, l’environnement et la durabilité sont les maitres mots du secteur de la construction. Surtout quand on pense que les constructions neuves devront bientôt répondre aux strictes normes BEN. Si vous vous lancez dans des projets de construction neuve, vous avez tout intérêt à choisir un système de chauffage écologique. Mais que faire si vous entreprenez plutôt des travaux de rénovation ? Ou si votre portefeuille ne peut se permettre de trop grosses dépenses pour le respect de l’environnement ? Faut-il plutôt choisir le mazout ou le gaz naturel comme combustible pour votre chaudière ? Existe-t-il des alternatives ?

Les combustibles fossiles en un clin d’œil

De nos jours, la plupart des foyers se chauffent au mazout ou au gaz naturel, tous deux étant des combustibles fossiles. Cela veut dire qu’ils vont disparaitre au bout d’un certain temps. Le chauffage au mazout rencontre un franc succès parce qu’il est sûr et relativement abordable. En effet, le mazout ne peut s’enflammer de lui-même. Désavantage : le mazout est stocké dans une citerne qui doit être entretenue tous les ans. Le gaz naturel est lui aussi bon marché. L’approvisionnement est plus facile et les chaudières au gaz naturel ne doivent être entretenues que tous les deux ans. Le risque de combustion existe, mais un entretien régulier devrait normalement l’éliminer.

Le dilemme récurrent : mazout vs gaz naturel

Les deux combustibles présentent des avantages et inconvénients. Pour vous aider à faire votre choix, prenez toutefois les facteurs suivants en considération :

●        Le futur prix d’achat du combustible. Il est évidemment difficile de prédire l’évolution des prix, mais d’ici 2035, on escompte une augmentation. La raison ? Les chaudières à mazout ne seront plus vendues.

●        Une éventuelle compensation financière : il existe en effet différentes primes pour encourager l’usage du gaz naturel.

●        L’impact sur l’environnement : le gaz naturel est plus écologique que le mazout.

●        La disponibilité : le gaz naturel est disponible dans la plupart des grandes villes, mais ce n’est pas le cas des petits villages ou des communes isolées. Il est même parfois impossible d’utiliser le gaz naturel en raison de la structure du sol dans certaines régions, ce qui vous oblige à vous tourner vers le mazout.

●        Votre système de chauffage actuel et sa compatibilité avec des alternatives vertes, comme une pompe à chaleur hybride, une chaudière à condensation ou un boiler solaire.

La pompe à chaleur hybride, la grande amie du gaz naturel

Une pompe à chaleur hybride ne peut être utilisée qu'en combinaison avec une chaudière à gaz classique. Vous n'avez pas besoin de remplacer les radiateurs, mais vous pouvez tout aussi facilement connecter le système au chauffage par le sol. Comment ça marche ? Le système choisit toujours la source d'énergie la plus efficace. Si la température extérieure est supérieure à 2°C, il utilisera la pompe à chaleur pour le chauffage. Votre chaudière à gaz n'est utilisée que lorsqu'il fait plus froid dehors ou quand vous avez besoin d'eau chaude.

Chaudière à condensation : avec le mazout ou le gaz naturel

Une chaudière à condensation se combine aussi bien au mazout qu’au gaz naturel. Vous devrez toutefois remplacer votre chaudière actuelle. Si vous optez pour une chaudière à condensation au mazout, la principale différence avec une chaudière traditionnelle est que la chaleur générée par la combustion du mazout est récupérée pour être transférée à votre circuit de chauffage.

Une chaudière à condensation au gaz fonctionne selon le même principe, de sorte que vous bénéficiez exactement des mêmes avantages qu'une chaudière à condensation au mazout. De plus, vous êtes admissible à des primes et vous pouvez combiner une chaudière à condensation au gaz avec une pompe à chaleur hybride.

Boiler solaire : le chouchou de toutes les chaudières

Il est impossible de chauffer entièrement son habitation à l’énergie solaire. Bien souvent, on opte pour une combinaison entre l’énergie solaire et un autre système de chauffage.

Un système solaire se combine aussi bien avec le mazout qu’avec le gaz naturel, et il permet de chauffer votre habitation et votre eau chaude sanitaire. Un avantage appréciable ! Quel est le principe ? Un boiler solaire se compose d'un panneau qui utilise la chaleur solaire pour chauffer l'eau et d'un réservoir de stockage dans lequel l'eau chaude est recueillie. Pour un impact écologique encore plus grand, vous pouvez combiner votre boiler solaire avec une pompe à chaleur ou une chaudière à condensation.

À propos de ce article

Posté le:

14/05/2018

 

Catégorie:

Chauffage

Articles apparentés