Préparer sa nouvelle maison à l’installation d’une pompe à chaleur

Vous avez acheté une maison que vous souhaitez rénover ? Félicitations ! Mais quels sont les points à vérifier et les mesures à prendre pour préparer votre maison à l’installation d’une pompe à chaleur ? Nous faisons le point dans cet article !

Choisir une pompe à chaleur, c’est choisir l’avenir

Les systèmes de chauffage sont légion. Mais si vous décidez de rénover, la pompe à chaleur s’impose sans hésiter. La pompe à chaleur est un système particulièrement confortable, qui vous permet non seulement de chauffer votre maison, mais aussi de la refroidir et de produire de l’eau chaude sanitaire. Durable et économe en énergie, cette solution préserve à la fois la planète et votre portefeuille !

Avec une pompe à chaleur, vous serez paré pour l’avenir. Vous remplirez sans peine les normes énergétiques rigoureuses qui s’appliqueront dès 2021. Saviez-vous qu’une pompe à chaleur peut faire baisser de vingt points le niveau E de votre logement ? De plus, l’installation d’un tel système vous procure un avantage fiscal considérable et augmente sensiblement la valeur de votre maison.

Préparer sa maison à une pompe à chaleur

La maison que vous venez d’acheter est probablement équipée d’un vieux système de chauffage. Mais avant de le remplacer par une pompe à chaleur, vous devez vérifier plusieurs points.

1. Qu’en est-il de l’isolation ?

Une bonne isolation est cruciale si vous souhaitez installer une pompe à chaleur. Isolez la toiture, les murs, les sols et les fenêtres. Remplacez partout le simple vitrage par du vitrage à haut rendement.

Veillez aussi à éviter les ponts thermiques et cherchez à repérer les déperditions de chaleur : elles peuvent se loger dans les coins, dans les interstices des portes et fenêtres, dans les vieilles prises, etc. Mieux votre maison sera isolée, plus le rendement de votre pompe sera élevé.

2. Chauffage au sol ou radiateurs ?

Si vous optez pour une rénovation approfondie, vous pourrez envisager d’installer du chauffage au sol. Mais vous préférez peut-être récupérer les radiateurs existants.

Le chauffage au sol distribue l’eau à basse température (30 à 35 °C). Dans ce cas, vous devez également opter pour une pompe à chaleur basse température (BT), dont la température d’alimentation en eau s’élève à 50 °C maximum.

Vous préférez garder les radiateurs ? Vérifiez alors s’il s’agit de radiateurs basse ou haute température.

3. Radiateurs basse ou haute température ?

Si votre vieille installation de chauffage se compose d’une chaudière au gaz ou au mazout en combinaison avec des radiateurs, il s’agit probablement de radiateurs haute température. C’est même quasi certain pour les vieux logements. La température d’alimentation en eau maximale de ces radiateurs se situe entre 65 °C et 90 °C. À condition de bien isoler votre maison, vous pourrez utiliser ces radiateurs avec une pompe à chaleur haute température.

Une pompe à chaleur basse température nécessite des radiateurs qui fonctionnent à basse température. Vous n’êtes pas sûr que vos radiateurs actuels soient compatibles avec une pompe à chaleur BT ? Vérifiez-le en baissant la température d’alimentation de l’eau de chauffage à 50 °C. Faites-le par une journée froide et ouvrez tous les radiateurs. Votre logement reste-t-il suffisamment chaud ? Dans l’affirmative, vous pouvez opter pour une pompe à chaleur BT.

 

Quels sont les points à vérifier et les mesures à prendre pour préparer sa maison à l’installation d’une pompe à chaleur ?

Recevez le magazine chauffage et faites le bon choix !

Daikin vous aide à sélectionner le système de chauffage le plus adéquat en fonction de votre situation. Ce magazine vous offre de nombreuses idées inspirantes et quelques conseils indispensables pour bien choisir.

Au sujet de cet article

Publié le :

16 avril 2020

 

Catégorie:

Climatisation

Chauffage

Articles apparentés