Un feu ouvert : chaleureux, mais dépassé ?

Un feu ouvert : chaleureux, mais dépassé ?

sporten met airco

Rien de plus chaleureux qu'un feu de bois crépitant, mais de plus en plus de villes ont mis en place une « alerte chauffage ». Les jours froids et sans vent, il est désormais interdit d'allumer un feu ouvert ou un poêle, même pour un bref moment de convivialité. Vous êtes un fidèle amoureux du feu de bois ? Sachez alors qu'un feu ouvert n'est pas un élément d'ambiance anodin.

La combustion du bois est mauvaise pour l'environnement et pour la santé

Un feu ouvert est en effet très polluant. La preuve : le fait de faire brûler du bois pendant deux heures équivaut plus ou moins à rouler 1000 kilomètres en voiture. Cela libère en effet une quantité effroyable de particules fines. Si, en plus, vous brûlez du bois humide, imprégné ou traité, vous libérez encore plus de substances nocives. Un feu ouvert est donc néfaste pour la santé, et pas seulement pour ceux qui souffrent d'asthme.

Bien que les émissions soient plus importantes avec un feu ouvert, les poêles à bois ne font guère mieux. Même les exemplaires les plus modernes produisent encore beaucoup plus de particules fines que les chaudières au mazout ou au gaz naturel. Les chiffres de l'Agence flamande pour l'environnement montrent que 49 % des particules inférieures à 2,5 micromètres proviennent de la combustion du bois – contre « seulement » 12 % pour la circulation routière. Les jours froids et sans vent, toutes ces particules fines restent suspendues dans l'air, avec toutes les conséquences que cela implique.

Un feu ouvert a un rendement extrêmement faible

De tous les appareils de chauffage, un feu ouvert est non seulement celui qui produit le plus de particules fines, mais c'est aussi une des manières les moins efficaces de chauffer votre maison – le rendement maximal est en effet de 20 %. Pas étonnant lorsque l'on sait qu'un feu ouvert diffuse uniquement la chaleur par rayonnement et non par convection, contrairement aux poêles à bois par exemple. C'est pourquoi un feu ouvert est généralement utilisé comme chauffage d'appoint en complément d'un autre appareil de chauffage.

Risque de CO et d'incendie

Autre inconvénient d'un feu ouvert : c'est aussi une des méthodes de chauffage les plus dangereuses. Un feu ouvert utilise l'oxygène ambiant et comme la combustion du bois n'est jamais complète, il reste toujours de petites quantités de CO. Si tout va bien, l'évacuation de l'air nocif et du CO se fait par la cheminée. Mais si celle-ci tire mal, le risque d'intoxication au CO et de feu de cheminée s'accroît considérablement. Ce risque est réduit en cas de système de chauffage fermé, parce que les gaz de combustion sont évacués par une conduite. N'oubliez pas également que votre assurance incendie vous oblige à faire ramoner votre cheminée une fois par an par un ramoneur agréé.

Quelques alternatives possibles

La convivialité d'un feu ouvert ne compense malheureusement pas ses nombreux désavantages. Pour chauffer votre maison, mieux vaut donc opter (en association ou pas) pour une chaudière à haut rendement, une pompe à chaleur ou/et le photovoltaïque. Pour l'ambiance, vous pouvez éventuellement envisager un feu fermé – qui présente en tout cas un meilleur rendement – ou un foyer à gaz, qui émet moins de substances nocives. Les poêles à pellets sont moins polluants et il existe des filtres spéciaux pour poêles, mais un poêle à bois dégage de toute façon plus d'émissions que n'importe quelle autre combustion. À utiliser avec modération !

Envie malgré tout d'un bon feu ? Gardez ces conseils à l'esprit

Si vous voulez continuer à utiliser votre feu ouvert, vous devez garder à l’esprit les conseils suivants :

●        Utilisez un feu ouvert uniquement lorsqu'il y a suffisamment de vent dehors.

●        Ne brûlez que du bois propre et bien sec.

●        N'utilisez pas votre feu ouvert en présence d'enfants, de femmes enceintes et de personnes âgées.

●        Faites contrôler régulièrement votre cheminée.

●        Ne laissez jamais le feu ouvert sans surveillance.

●        Veillez à suffisamment ventiler et ouvrez les fenêtres 10 minutes par jour.

Au sujet de cet article

Publié le:

16 octobre 2018

 

Catégorie:

Ventilation

Gelijkaardige artikels