Remplacer sa chaudière au gaz par une pompe à chaleur

Remplacer sa chaudière au gaz par une pompe à chaleur

High_temp.png

Vos cheveux se dressent sur votre tête chaque fois que vous recevez votre facture énergétique ? Dans ce cas, cela peut valoir la peine d’investir dans une pompe à chaleur. Celle-ci vous permet non seulement de vous chauffer de manière écologique, mais aussi de réduire considérablement votre consommation d’énergie. Avec, à la clé, de solides économies d’énergie ! Découvrez les avantages d’une pompe à chaleur et remplacez votre chaudière au gaz par une pompe à chaleur !

Une pompe à chaleur air-air

Si vous souhaitez remplacer votre chaudière au gaz par une pompe à chaleur, optez de préférence pur une pompe à chaleur air-air. Ce type de pompe à chaleur se révèle trois fois plus efficace qu’une chaudière au gaz. Pour chaque pièce, la pompe à chaleur assure un chauffage immédiat, et même, si vous le souhaitez, la climatisation. Avec une pompe à chaleur, vous réduisez votre consommation de CO2 et utilisez de l’énergie durable pour chauffer votre maison. De cette manière, vous contribuez à un monde plus durable et respectueux de l’environnement.

Garder les radiateurs existants

Photovoltaïc solar panels_002_installation pictures.tif

Le grand avantage d’une pompe à chaleur air-air, c’est que vous pouvez remplacer votre chaudière au gaz par une pompe à chaleur sans avoir à changer vos radiateurs. Avec un système haute température ou un système bivalent, vous ne devez pas remplacer vos radiateurs existants pour profiter du chauffage écologique offert par une pompe à chaleur.

En outre, les pompes à chaleur Daikin peuvent être raccordées à des panneaux solaires, pour encore plus d’efficacité énergétique.

Combiner chaudière au gaz et pompe à chaleur

Vous souhaitez garder votre chaudière au gaz ? Dans ce cas, vous pouvez choisir de combiner votre chaudière avec une pompe à chaleur. Une pompe à chaleur hybride constitue dès lors la meilleure solution. Une pompe à chaleur hybride fonctionne selon le principe suivant : votre installation choisit elle-même le système offrant le plus haut rendement. Ainsi, lorsque la température extérieure chute en dessous des 2 °C et que, par conséquent, le rendement de la pompe à chaleur diminue, c’est la chaudière au gaz qui se charge de produire de la chaleur.