La pompe à chaleur verticale

La pompe à chaleur verticale

Avec une pompe à chaleur horizontale, on construit un réseau de captage horizontal, tandis qu’une pompe à chaleur verticale fonctionne avec un captage vertical.

Daikin Altherma ground source heat pump - vertical_Illustrations.tif

Si vous optez pour une pompe à chaleur au sol, vous avez le choix entre une pompe à chaleur verticale ou horizontale. Avec une pompe à chaleur horizontale, le réseau de captage est installé horizontalement, tandis que, dans le cas d’une pompe à chaleur verticale, ce réseau est conçu à la verticale. Découvrez ici comment fonctionne la pompe à chaleur verticale !

Comment fonctionne une pompe à chaleur verticale ?

Une pompe à chaleur verticale est une pompe à chaleur au sol qui puise la chaleur présente dans la terre. Un réseau de tuyaux réchauffe un mélange d’eau, qui est ensuite transmis au système de chauffage par le biais d’une pompe à chaleur.

Une pompe à chaleur verticale dispose d’un réseau de captage afin de puiser la chaleur dans le sol. Un échangeur de chaleur du sol se compose de sondes géothermiques et de tuyaux (en circuits fermés). Ceux-ci sont placés verticalement dans le sol au moyen de forages.

Les forages pour pompes à chaleur

Les forages au sol requis sont réalisés par un entrepreneur. Un tel forage peut atteindre jusqu’à 100 mètres de profondeur, voire plus. Le nombre de forages et la profondeur de ceux-ci dépendent cependant de la puissance calorifique demandée, des données géothermiques locales et des possibilités d’implantation dans le jardin. La capacité, le débit et la température de la pompe à chaleur jouent également un rôle important, tout comme les utilisations de la pompe (chauffage, eau chaude sanitaire ou encore chauffage de piscine).

Les avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur verticale

Ground source heat pump_002_Lifestyle-application pictures.tif

Les inconvénients d’une pompe à chaleur verticale sont nombreux. Ainsi, une pompe à chaleur verticale offre un excellent rendement saisonnier, et s’impose comme la solution idéale pour les maisons avec une superficie au sol limitée. Une pompe à chaleur verticale peut s’installer à peu près partout, étant donné que l’on peut également réaliser différents petits forages. En outre, ce type de pompe à chaleur ne demande pas d’entretien, dure longtemps et est neutre en CO2.

Le seul inconvénient, c’est que les trous de forage nécessaires à une pompe à chaleur verticale coûtent assez cher. Un réseau de captage vertical a un coût deux fois plus élevé qu’un réseau de captage horizontal. De plus, un permis d’urbanisme est nécessaire pour réaliser des forages au sol. Enfin, il importe de bien dimensionner les trous de forage.